génération identitaire

Les identitaires demandent la démission du préfet

Le bras de fer entre les identitaires et le préfet Carenco se poursuit. Après s'être vu interdire leur rassemblement anti-racailles, ceux-ci demandent la tête du représentant de l'Etat dans le département, à la suite des incidents de jeudi dernier. Selon eux, celui-ci est "l'auteur de deux fautes graves" : "S'être montré incapable d'assurer le maintien de l'ordre dans notre ville de Lyon à plusieurs reprises ; avoir interdit aux Lyonnais de se rassembler contre la racaille... tout en laissant celle-ci ravager la ville une troisième fois". Ils lançaient un ultimatum au préfet "avant dimanche 30 juin midi", pour quitter ses fonctions, sans quoi ils s'estiment "fondés à s'organiser eux-mêmes pour assurer la sécurité des biens et des personnes".

1 commentaire
  1. Edouard_Bracame - lun 30 Juin 14 à 13 h 09

    Dimanche 30 juin, faut changer de calendrier!

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut