Christophe Boudot
© Tim Douet

Lyon 8e : le retour du FN ?

Pour cette dernière semaine de campagne avant le premier tour, Lyon Capitale vous propose un tour d’horizon des enjeux pour chacun des 9 arrondissements de Lyon. Dans le 8e, où le PS espère l’emporter dès le 1er tour, Christophe Boudot se présente avec la ferme intention de réaliser un score qui permettra au FN de faire son retour au conseil municipal.

L’enjeu

Le retour du FN au conseil municipal ?

Candidat aux cantonales à Meyzieu en 2011 puis aux législatives dans la 7e circonscription en 2012, Christophe Boudot se présente aujourd’hui aux municipales dans le 8e arrondissement. Opportuniste, le candidat FN ? Lui jure "être légitime" quel que soit le lieu ou le scrutin pour lequel il concourt en sa qualité de responsable départemental du FN. Il reconnaît toutefois changer de lieu d'élection au gré des opportunités. À Lyon, il entend bénéficier de la caisse de résonance du scrutin de la deuxième ville de France. Et il a choisi l'arrondissement qui peut lui sourire : le 8e.

Bruno Gollnisch, actuellement député européen et conseiller régional, avait déjà saisi l’enjeu du 8e arrondissement lorsqu’il s’était présenté en 1995 et avait décroché un poste de conseiller municipal. C'est aussi dans cet arrondissement que le FN avait réussi à s'inviter au second tour des cantonales en 2011. "Les retours de terrain ne sont pas encourageants. Ils devraient avoir des élus", s'inquiète un socialiste.

Le point de débat

Quel avenir pour la Maison de la danse ?

Pour donner une dimension culturelle à la Confluence, Gérard Collomb veut y construire une nouvelle Maison de la danse. L'actuel équipement est arrivé au maximum de ses potentialités. Si tous les candidats le reconnaissent, le maire sortant est le seul à vouloir exfiltrer l'équipement du 8e. Les opposants à Gérard Collomb, à gauche comme à droite, promettent une rénovation sur le site de l'actuelle Maison de la danse. En remplacement, Christian Coulon, maire PS du 8e qui brigue un troisième mandat, propose de créer un "Olympia lyonnais", une salle de 1 500 places dédiée à la culture populaire. Pour lui, Lyon ne bénéficie pas de ce genre de salle. Une décision qui risque de crisper les maires des autres communes de la métropole, comme Philippe Cochet qui verrait naître une concurrence à son Radiant.

La personnalité

Michel Chomarat

C'est une vraie surprise de retrouver Michel Chomarat sur la liste des écologistes dans le 8e. Pendant douze ans, il a travaillé pour Gérard Collomb à la Ville de Lyon. En décembre, on le retrouvait parmi les signataires du comité de soutien au maire de Lyon. Il est aussi encarté au Parti radical de gauche, une formation qui s'est alliée à Gérard Collomb. Michel Chomarat explique sa présence sur la liste de Patrick Odiard (EELV) par l’arrivée de Jean-Dominique Durand, ancien président de la fondation de Fourvière et proche de Mgr Barbarin, aux côtés de Gérard Collomb : "Il n’y a pas plus proche de Barbarin, et du Vatican (…) La campagne de Collomb a pris un virage à droite. C’est une liste du centre."

La phrase

"À l'époque, on était dans une phase anti-Sarko, anti-UMP. Nous avions du mal à mobiliser notre camp." Voilà comment Stéphane Guilland, tête de liste UMP, justifie sa défaite au premier tour des cantonales de 2011. Le contexte est-il vraiment plus porteur aujourd'hui ?

Les candidats

Marie-Christine Pernin (LO/Faire entendre le camp des travailleurs)

Jean-Claude Joseph (Lyon pour tous, tous pour Lyon)

Patrick Odiard (EELV/Inspirez Lyon)

Christophe Boudot (FN/Lyon Bleu Marine)

Stéphane Guilland (UMP/Génération Lyon)

Christian Coulon (PS/Évidemment Lyon)

Andrea Kotarac (Front de Gauche/Lyon citoyenne et solidaire)

Municipales 2008, 1er tour

Nora Berra (UMP) : 24,08 %

Jean-Louis Touraine (PS) : 58,35 %

André Morin (FN) : 6,65 %

Présidentielle 2012

François Hollande (PS) : 57,27 %

Nicolas Sarkozy (UMP) : 42,73 %

Rapport de force 1er tour présidentielle

PS : 33,93 %

UMP : 24,59 %

FN : 14,37 %

Front de gauche : 11,94 %

Centre : 9,34 %

Europe Écologie-Les Verts : 2,69 %

Extrême gauche : 1,38 %

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut