Vincent Max

Max Vincent rejoint Collomb et s'en explique

Le maire UDI de Limonest a rejoint mercredi l'exécutif de Gérard Collomb, au Grand Lyon. Il sera conseiller délégué, en charge de la de la coopération décentralisée. "Sa décision est une décision personnelle qui n'est pas soutenue par l'UDI du Rhône", réagit Fabienne Lévy, présidente départementale par interim du mouvement de centre-droit. Et d'ajouter que le bureau exécutif "en tirera toutes les conséquences".

Nous avons rencontré Max Vincent ce jeudi. "Gérard Collomb a fait l'ouverture. En 2008, je n'avais pas pu le rejoindre, j'étais notamment rapporteur du budget au conseil général. Cette fois, on a la Métropole à mettre en oeuvre et je veux y apporter ma modeste contribution", déclare-t-il. Il souligne qu'aucun accord de mandature n'avait été conclu avec l'UMP. Max Vincent dément par ailleurs toute intervention de Michel Mercier en faveur de Gérard Collomb.

3 commentaires
  1. kaoetic - jeu 24 Avr 14 à 18 h 46

    Une fois de plus une histoire de fromage . Bon on est en France et nous en comptons plus que de jours de l'année. Plus sérieusement 25 vice-présidences mais c'est du délire . Vive la décentralisation et pauvre de nos porte-monnaie !

  2. PerfideAlbion - sam 26 Avr 14 à 12 h 11

    De l'UDI au PCF, c'est l'armée mexicaine chez les VP du Grand Lyon. On peut jurer que les électeurs ne souhaitaient pas ça. Si même en local, les politiques donnent cette image, il ne faut pas s'étonner des votes de rejet et de l'abstention... La métropole mérite mieux, non ?

  3. bruitdevert - sam 26 Avr 14 à 18 h 53

    Est-ce que Max Vincent et les élus de droite qui ont finalement soutenu Gérard Collomb l'avaient annoncé durant leur campagne électorale à leurs électeurs ?

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut