@AntoineMerlet
Article payant

Municipales près de Lyon : trafic en hausse, dépenses en berne à Collonges

Dossier Municipales - quelle est la situation à Collonges-au-Mont-d'Or à quelques mois des municipales ?

"Ouf ! 98 sur 95…". Alain Germain, le maire (divers droite) de Collonges-au-Mont-d’or, souffle un peu. D’ici la fin de l’année, la commune qu’il représente (depuis la démission, à l’automne 2015, de l’ancienne maire dont il était premier adjoint) devrait avoir programmé 98 logements sociaux sur les 95 imposés par l’État dans son plan triennal 2017-2019. Pourtant, avec 9,5 % de logements sociaux sur son petit territoire de la taille du 6e arrondissement de Lyon, la commune est encore loin des 25 % imposés à l’horizon 2030. "La marche est très haute... Cela fait partie de nos contraintes pour les années à venir... Une épée de Damoclès pesant au-dessus de nous", explique le maire.

Il vous reste 63 % de l'article à lire.
Article réservé à nos abonnés.

Connectez vous si vous êtes abonnés
OU
Abonnez-vous

à lire également
Durant cette période marquée par le confinement et le coronavirus COVID-19, les territoires se retrouvent en première ligne pour apporter des réponses économiques et sociales. Interviewé par Lyon Capitale, le président de la métropole de Lyon, David Kimelfeld aborde les éléments concrets déjà en place, mais aussi ceux à venir comme une plateforme de mise en relation entre les consommateurs et producteurs locaux. Il invite également le maire de Lyon Gérard Collomb à demander des dérogations pour la réouverture de certains marchés, aujourd'hui tous suspendus. 
Faire défiler vers le haut