Mystère sur le coût des déplacements de Wauquiez à l'international

L'opposition a interpellé Laurent Wauquiez à propos de la "transparence" exigée dans la charte d'éthique qu'il a fait voter en assemblée plénière. Malgré de "nombreuses interpellations", Laurent Wauquiez refuse toujours de répondre sur le coût des déplacements de l’exécutif régional en Californie et en Russie.

Combien ça coûte ? Une question relativement simple à laquelle Laurent Wauquiez, pourtant si pointilleux sur les questions de budget et d'économie à la Région, refuse de répondre. Une occasion en or pour l'opposition menée par Jean-François Débat, président du groupe socialiste, démocrate, écologiste et apparentés d'exiger la mise en application de la charte éthique que Laurent Wauquier à fait voter, "à moins que l'éthique dont il se vante tant ne soit qu'une énième promesse...qui n'engage que ceux qui y croient", précise le communiqué de l'opposition.

Des mandats spéciaux soumis aux votes

Le 7 juillet et le 22 septembre dernier, l'exécutif régional a soumis au vote des conseillers régionaux une liste de mandats spéciaux d'élus à l'étranger dont le déplacement en Californie de Laurent Wauquiez, accompagné par Juliette Jarry, vice-présidente à l'Economie de proximité, commerce, artisanat, profession libérales et numérique et de Patrice Verchère, membre de la commission Relations Internationales et accord agricoles, ainsi que le déplacement à Moscou de Philippe Meunier, vice-président délégué à la sécurité, aux partenariats internationaux, à la chasse et à la pêche. Des déplacements qui ont forcément un coût que les "Auvergnats et les Rhônalpins ont le droit de connaître" estime la lettre adressée au président du conseil régional.

"La transparence doit être de mise"

Si l'opposition concède qu'il est "tout a fait logique que les conseillers régionaux se déplacent à l'étranger pendant leur mandat", elle considère également que "la transparence quant au coût de ces déplacements doit être de mise". Le courrier adressé à Laurent Wauquiez fait suite à "de nombreuses interpellations en assemblée et en commission" restées sans réponse et demande au président du conseil régional de "transmettre le budget ainsi que le détail du déroulé de ces déplacements dans les meilleurs délais".

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut