Nathalie Perrin, tête de liste Collomb dans le 1er

Très appréciée sur les pentes de la Croix-Rousse, même par les électeurs de droite, pour son gros travail de proximité, elle a pris un peu plus d'envergure récemment en osant - enfin - s'impliquer sur des sujets plus politiques : elle a même fait la "une" de Lyon Capitale (Cliquer ici), pour son combat en faveur des sans-papiers. Celle dont la devise est "la colère est mauvaise conseillère" (Cliquer ici), a pourtant la réputation d'avoir "un sacré carafon". Gérard Collomb répète même qu'il la voit bien lui succéder un jour.

Que savez vous d'elle ? Aidez-nous à compléter son portrait en réagissant à cet article.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut