PERBEN, LA VICTOIRE SANS TRIOMPHE

Le voilà député de Lyon, élu dans la circonscription de Raymond Barre, une des plus faciles pour la droite. Mais ce fauteuil législatif confortable a de quoi lui gratter un peu le dos. Car les 56 % des suffrages qu'obtient le candidat UMP à la mairie de Lyon sont en net recul par rapport au 64, 5 % des voix qu'avait obtenu son prédecesseur Christian Philip, qui s'est effacé de cette circonscription, on s'en souvient, sous pression de l'Elysée. L'analyse des chiffres montre que les électeurs Modem ont boudé Dominique Perben alors même que la candidate socialiste Najat-Vallaud-Belkacem a atteint un niveau record dans cette circonscription difficile pour la gauche.

Faire défiler vers le haut