Perben perd la parole

Perben était pourtant très fier d'avoir recruté cet avocat plein d'idées et venu de la gauche. Mais Genin a mal vécu l'épisode de l'alliance entre le candidat UMP et les millonistes. "Je suis pour le rassemblement, contre l'exclusion. Mais donner autant d'importance à la droite dure, un tiers des places, je réprouve... Ce n'est pas ce que j'espérai" expliquait-il lundi à Lyon Capitale. Il vient d'annoncer à Tribune de Lyon, qu'il renonçait à sa fonction de porte-parole. 'Je veux pouvoir me regarder dans la glace et je ne peux pas cautionner une liste comme celle-ci. (...) Je suis déçu' explique-t-il. Genin ne souhaite cependant pas 'lâcher' Perben, 'qui est un homme que je continue de respecter'. Il se propose donc d'être candidat en dernière position sur la liste du 4e arrondissement.

Pour Perben, le coup est dur. Genin était en effet un de ses grands pourvoyeurs d'idées. Il venait même de sortir un livre-programme, Lyon pour la vie. Signe de l'intérêt qu'il a suscité, l'article de lyon Capitale qui en fait part est l'un des plus commenté de notre site.

à lire également
A moins d’un mois du premier tour des élections municipales, le 15 mars 2020, le scrutin est plus que jamais incertain à Lyon. Les célèbres bookmakers anglais auraient bien du mal à dégager une tendance et un favori. Tant la course est ouverte, très ouverte. Et deux tours d’élections pourraient ne pas être suffisants pour dégager l’heureux élu.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut