Philippe Meunier
Philippe Meunier © C. Padilla

Philippe Meunier contre la syndicalisation des armées

Le député UMP de la 13e circonscription du Rhône a réagi au projet de François Hollande de créer un droit d'association professionnelle des militaires. Il craint une remise en cause de la hiérarchie de l'autorité militaire.

Ce vendredi, François Hollande a donné son feu vert à la création d'un droit d'association professionnelle pour les militaires, après que la Cour Européenne des Droits de l'Homme ait, par deux fois, estimé que l'interdiction absolue de syndicats dans l'armée française est contraire à la Convention Européenne.

Cette annonce a fait réagir Philippe Meunier, député de la 13e circonscription du Rhône et secrétaire national UMP à la Défense. "Ce Droit d'association accordé aux militaires annonce la syndicalisation future de nos armées avec, pour conséquence, une remise en cause de la hiérarchie de l'autorité militaire et des missions demandées par le pouvoir politique, émanation du suffrage universel" estime-t-il.

à lire également
Interview - Candidat dissident à l’élection métropolitaine de Lyon, David Kimelfeld se retrouve parfois ramené à sa relation avec La République En Marche. Interrogé par Lyon Capitale, il détaille sa position avec le parti d'Emmanuel Macron et où il se situe par rapport à LREM avant le premier tour des élections.  
Faire défiler vers le haut