Gérard Collomb au conseil municipal
© Tim Douet

Régionales 2015 : Collomb dément vouloir écarter Queyranne

Selon Le Progrès, le maire de Lyon chercherait à évincer le président de l’actuel conseil régional de sa propre succession. Gérard Collomb dément l’information.

Mis en cause par le journal Le Progrès, le maire de Lyon, Gérard Collomb (PS), a démenti dans un bref communiqué vouloir écarter le président de l’actuel conseil régional, Jean-Jack Queyranne (PS), des élections régionales de 2015.

Selon le quotidien, Gérard Collomb travaillerait en sous-main à évincer Jean-Jack Queyranne de la course aux régionales. Assisté de l'élu isérois André Vallini, secrétaire d'Etat à la réforme territoriale, il chercherait à mettre en avant le maire socialiste de Bourg-en-Bresse, Jean-François Debat, déjà vice-président du conseil régional où il est chargé des finances.

Un possible ticket Queyranne–Vallaud-Belkacem

Jean-François Debat a démenti toute action secrète, mais il a précisé qu'une réflexion sur "l'organisation humaine" de la campagne devait être menée par les responsables socialistes. Toujours d'après Le Progrès, Jean-Jack Queyranne, de son côté, réfléchirait à un ticket commun avec la ministre de l'Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem. Une manière de contrer les critiques portées contre son âge (69 ans), notamment par le candidat de l'UMP Laurent Wauquiez (41 ans).

à lire également
Circulation à Lyon la nuit © Tim Douet
Si Gérard Collomb a fait de l'Anneau des sciences de Lyon le point central de sa campagne, un décalage semble se creuser avec les principales attentes des Lyonnais. Ce projet d'autoroute pour boucler le périphérique ne remporte pas l'adhésion selon un sondage. 
Faire défiler vers le haut