Rivasi se satisfait de la progression des Verts d'Europe

"Nous assistons à une triste exception française ; il est inacceptable que deux ans après la victoire de la gauche aux présidentielles, nous ayons un tel score du Front National ; c’est une menace pour le projet européen". C’est ce qu’affirme l’eurodéputée EELV Michèle Rivasi qui dénonce un contexte de campagne "très délicat" avec une "campagne courte" au cours de laquelle "l’euroscepticisme a dominé dans les médias".

Celle qui évoque un "second 21 avril" se satisfait cependant de la progression des scores de mes homologues écologistes dans les autres pays européens "en Grande Bretagne, en Suède et en République tchèque notamment".

L’eurodéputée affirme qu’elle continuera de faire de "la protection de la santé et de l’environnement des citoyens européens, et le lien entre Europe et territoire" les fils rouges de son action.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut