EmmanuelPasco-Viel2

Un Lyonnais est candidat à la présidence de l'UDI

À 27 ans, ce jeune militant de l'UDI a décidé de présenter sa candidature à la présidence de son parti. Déjà impliqué dans les instances locales et nationales du parti, Emmanuel Pasco Viel souhaite présenter une alternative. Mais avant, il lui faut trouver 500 parrainages.

Pour l'instant, ils sont six à s'être porté candidats : Yves Jégo en binôme avec Chantal Jouanno, Hervé Morin, Jean-Christophe Fromentin, Jean-Christophe Lagarde et.... Emmanuel Pasco Viel.

Trois ministres, un député, un maire et.... un étudiant

Face à ces ténors, dont trois anciens ministres, un jeune étudiant lyonnais a décidé de se lancer dans la bataille, sans pour autant être certain de récolter les 500 signatures d'adhérent qui permettraient de valider une candidature. "Je diffuse le souhait d'être candidat, mais il faut que j'obtienne 500 parrainages avant le 13 juillet", nous explique-t-il.

Un seul candidat du Centre pour la présidentielle de 2017

Son projet est de proposer une réelle alternative axée sur 4 propositions principales. "Il faut déjà supprimer tous les partis annexes de notre parti", avance-t-il. Bref que l'UDI soit seulement l'UDI. Deuxièmement, il souhaite renforcer le rapprochement avec le Modem, "pour avoir un seul candidat du Centre pour les présidentielles de 2017".

Ensuite, le respect du non-cumul des mandats doit être une priorité dans le parti. Enfin, plus singulier, la suppression des fédérations dédiées aux jeunes serait un élément essentiel : "Il faut éviter ces clubs, si un jeune veut s'impliquer, il peut le faire dans la Fédération de ses aînés, ironise-t-il presque. "Pour les Européennes, les jeunes ont animé la campagne alors que les élus n'ont pas toujours été présents", argumente-t-il.

Fan de Chantal Jouanno

Il admet volontiers que les personnalités de l'UDI 69 comme Fabienne Lévy ou Christophe Geourjon ne lui apportent pas un soutien officiel dans sa démarche. Mais peu importe. Entré en politique en 2011 en militant tout d'abord à Cap 21, le parti de Corinne Lepage, Emmanuel Pasco Viel a fait ses armes lorsqu'il s'est présenté aux dernières législatives dans la 1re circonscription.

La personnalité de Chantal Jouanno l'a incité à prendre sa carte au sein de l'UDI fin 2012. Le jeune homme qui a fini sa thèse en biologie et prépare un nouveau master à l'ENS assure "ne pas vouloir faire carrière en politique. Il ne faut pas aller de poste en poste."

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut