Zémorda Khelifi “remercie” le préfet pour son soutien

L’élue villeurbannaise, victime de menaces de mort après avoir demandé l’annulation du meeting des Identitaires qui doit se tenir ce samedi, a remercié le préfet de son soutien et de la plainte qu’il a déposée.

L'élue villeurbannaise, visée par des menaces de mort après avoir demandé l'interdiction d'un meeting que doit tenir le groupe "Génération Identitaire" ce samedi à Villeurbanne, "remercie M. le Préfet de sa plainte et de m'avoir témoigné son soutien".

Zémorda Khelifi précise que le groupe EELV "reste sur sa position, qui est de demander l'interdiction de ce rassemblement. Il s'agit d'une réponse partielle du préfet sur ce point, mais c'est bien".

La conseillère municipale EELV tient également à remercier "toutes les personnes qui se sont mobilisées ces derniers jours, que ce soit les partis politiques, les associations comme la Ligue des Droits de l'Homme, SOS Racisme ou le collectif de Vigilance contre l'extrême droite 69 ainsi que les citoyens".

En revanche, elle déplore le silence du Parti socialiste villeurbannais. "Le PS a été le grand silencieux dans tout ça, regrette-t-elle. M. le Maire a fait un courrier dans lequel il condamne ces menaces, mais j'aurais aimé une prise de parole publique."

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut