Photo d’illustrationsidentielle. ET/

Présidentielle : une manifestation de l'ultra gauche dégénère à Lyon

Environ 200 personnes s'étaient réunies place Colbert (1er arr.) à Lyon dimanche 24 avril, mécontentes des résultats de l'élection présidentielle. Des tirs de feux d'artifice ont été tirés sur la mairie du 4e avant que la police n'intervienne.

Des militants de l'ultra gauche s'étaient réunis place Colbert (1er arrondissement) dans les pentes de la Croix-Rousse afin de manifester leur colère après l'élection d'Emmanuel Macron à la présidence de la République. En criant "Lyon Lyon Antifa" et "Ni Macron, ni Le Pen", ils ont affiché une pancarte "À bas Macron, le Robin des bourges" en allumant des fumigènes.

Bon enfant au début, l'ambiance s'est rapidement envenimée lorsqu'un groupe a tiré des​​ feux d'artifice sur la mairie du 4e arrondissement au moment où le cortège a commencé à descendre de la colline de la Croix-Rousse. Immédiatement, la police encadrant la manifestation a lancé des gaz lacrymogènes afin de les disperser.

Une partie du cortège s'est ensuite arrêtée place des Terreaux, devant l'hôtel de Ville, où certains manifestants ont été parqués par les CRS très présents aux abords des bâtiments officiels dimanche soir. La tension est ensuite redescendue alors que de nombreux agents de police patrouillaient dans les pentes de la Croix-Rousse.

Lire aussi : Métropole de Lyon : qui a gagné dans votre commune ? Tous les résultats de la présidentielle avec notre carte interactive

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut