La foncière Les Docks Lyonnais ressurgit au tribunal

"D'autres zones d'ombre entourent les Docks. Comme le rapportait le mensuel Lyon Capitale en janvier, les conditions de la vente des actifs des Docks au fonds souverain Abu Dhabi Investment Authority (Adia) fin 2013 soulèvent des questions. En effet, les deux dirigeants des Docks ont quitté la foncière peu avant la signature, mais réapparaissent comme fondateurs de Firce Capital, mandaté par Adia pour gérer les actifs lyonnais. La valeur retenue pour la rue Grôlée (89 millions d'euros selon Lyon Capitale) fait également débat."

Agefi

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut