Les sénateurs ralentissent-ils leur train de vie ?

Combien perçoit un sénateur, à quelles indemnités a-t-il droit ? Les sanctions vont-elles suffirent pour faire baisser l'absentéisme au Sénat ? Ce sont les questions que se posent le journal "La Provence". En guide de réponse, un train de vie confortable qui fait difficilement accepter l'absentéisme des élus. D'ailleurs, le sénateur-maire de Lyon Gérard Collomb, fait partie des sénateurs sanctionnés. Il aurait donc été amputée sur ses indemnités de sénateurs, à savoir : 7100 € d'indemnités mensuelles brutes, à laquelle s'ajoutent une indemnité représentative de frais de mandat (IRFM) de 6 037 € nets. Un certain confort qui devient de plus en plus transparent, notamment depuis que Bruno Retailleau , président du groupe Les Républicains au Sénat, a décidé depuis quinze mois de rendre plus transparentes des indemnités restée opaques depuis bien longtemps.

Les sénateurs ralentissent leur train de vie

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut