Rivalta conseille aux plus démunis de moins prendre les TCL

Proche de Gérard Collomb, le président du syndicat des transports du Rhône se dit contre la gratuité des transports en commun et suggère qu'on apprenne aux plus pauvres à se déplacer uniquement en cas de « besoin ». « Il faudrait apprendre aux gens à maîtriser leurs déplacements », a déclaré Bernard Rivalta dans un reportage de France Culture (21'49). « Quand ils n'ont pas beaucoup de moyens il faut qu'ils ne se déplacent que dans la mesure où ils en ont besoin et non pas uniquement parce qu'ils en ont envie. » Et Le Figaro de conclure : "Avec la libéralisation du secteur des autocars prévue, « les pauvres pourront voyager plus facilement », s'était réjoui un peu maladroitement Emmanuel Macron lors de la présentation de sa loi."

Le Figaro

à lire également
Najat Vallaud-Belkacem
Celle qui a été élue “Lyonnaise de l'année” en 2007 par Lyon Capitale était l'invitée de France Inter ce matin pour parler de sa nouvelle vie professionnelle.
1 commentaire
  1. spacelex - 7 janvier 2015

    Quel con ! C'est vrai qu'avec les augmentations des prix + les prélèvements -de l'extorsion de fonds - le transport en commun est un produit de luxe. Tout le monde le paie une fois avec ses impôts locaux puis une seconde fois avec son travail (prélèvement transport) et enfin, effectivement si vous en avez les moyens en les prenant. En sont exclus : les pauvres et les nouveaux pauvres de la France 'Moi-président' : les familles nombreuses. Vivement le 3ème tour salutaire à Vénissieux !

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut