Alain Perrin : "Prendre des points à l'extérieur"

Alain Perrin qui s'attends à un match difficile face au TFC, confie vouloir intégrer Juninho dans son 4-4-2. Interview.

Lyoncapitale.fr : A quel genre de match, vous attendez-vous ?

Alain Perrin : Dans un contexte difficile, je m'attends à un match avec beaucoup d'engagements. Toulouse sera revanchard par rapport à leur défaite face à Valenciennes. Si on veut gagner le titre, il faudra forcément prendre des points à l'extérieur. A nous avec nos ambitions de voir si l'équipe est solide. Cette rencontre de samedi, c'est un bon test grandeur nature car on va voir comment va réagir l'équipe à l'extérieur. Je tiens à dire que je suis inquiet par rapport aux conditions météorologiques. Jouer à Toulouse à 17h10, en plein mois d'août, je crains la chaleur qui pourrait taper sur les organismes.

Quel sera votre système de jeu pour cette rencontre ?
On va rester sur notre 4-4-2 qui pour l'instant nous donne beaucoup de satisfaction. Face à Toulouse, ça ne sera pas un match tactique, mais c'est le mental qui fera la différence.

Le 4-4-2 est votre système de jeu définitif ?
On sera amené à jouer autrement, par rapport aux différentes contraintes imposées par nos adversaires. C'est les événements qui peuvent nous amener à changer de schéma de jeu. Encore une fois, on va s'adapter aux problèmes posés par nos adversaires.

Qu'advient-il de Juninho dans ce schéma de jeu ?
Je veux lui donner plus de temps de jeu et s'il se sent prêt, je pourrais lui faire débuter la rencontre. Par rapport à son placement, Il existe plusieurs possibilités. Il peut aussi bien jouer dans l'axe, en soutien de l'attaquant que sur le côté gauche. (Ndlr : Juninho a toujours déclaré ne pas aimer jouer sur le côté)

Le club a annoncé jeudi via un communiqué que Sylvain Wiltord resterait au club. Comptez-vous le faire jouer ?
La situation de Sylvain étant floue, c'est dur de l'intégrer à l'équipe. Il est en stand-by, en position d'attente. Le joueur n'est pas mentalement dans les meilleures dispositions pour être dans le vif du sujet, il a la tête ailleurs. De le faire jouer avec nous, c'est prendre des risques de blessures. Pour l'instant, tant que sa situation n'est pas claire, il est hors de question de le faire jouer.

Si Wiltord reste, allez-vous renoncer à recruter un attaquant supplémentaire ?
C'est des données disjointes, on continue de travailler sur ce dossier. Personnellement, cela ne me pose aucun problème que Sylvain reste. Mais pour cela il faut que je ressente qu'il est à 100 % lyonnais.

Pour l'attaquant, on évoque la piste Willian Borges...
C'est un dossier parallèle de celui de l'attaquant. C'est un investissement sur l'avenir. Bernard Lacombe l'a supervisé, c'est un jeune joueur talentueux. Cependant, on ne va pas lui mettre la pression en l'annonçant comme le nouvel attaquant, ça ne serait pas une bonne chose. On souhaite le faire venir, mais pour l'instant, c'est un peu compliqué notamment d'un point vue économique.

Vous en êtes où concernant le recrutement d'un gardien de but ?
On a convenu en interne qu'on devait recruter un gardien. Mais on ne veut pas se précipiter. Nous sommes en train d'étudier des pistes que ça soit à l'étranger ou en France.

à lire également
C'était le choc de la 15e journée de Top 14. Le leader, le LOU, se déplaçait à Bordeaux pour affronter l'UBB, son premier poursuivant. Et Lyonnais ont craqué en deuxième mi-temps...

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut