Caçapa : la fin d'une belle histoire

Arrivé à Lyon sous forme d'un prêt de 6 mois en janvier 2001, le défenseur brésilien a décidé de quitter le club. Pour l'OL, c'est une page importante qui se tourne.

Premier fait d'arme au Stade de France

Le 5 mai 2001, en finale de la Coupe de la Ligue contre Monaco, Claudio Caçapa ouvre le score au Stade de France et place l'OL sous les meilleurs auspices pour décrocher son premier titre depuis vingt-huit ans. Une prestation qui lui permettra de convertir son prêt à l'OL en contrat. Six ans plus tard, le Brésilien a décidé de tourner la page lyonnaise : "Après avoir bien réfléchi et même si c'est un moment difficile, l'heure est venue de quitter le club et de trouver ailleurs de nouvelles ambitions. La finale gagnée en 2001 contre Monaco restera peut-être comme mon meilleur souvenir" a-t-il déclaré à la presse le 10 avril.

Fier d'être Lyonnais

En l'espace de six ans, Claudio Caçapa a eu le temps d'apprécier Lyon. Quelques mois après son arrivée à l'OL, il nous avait déclaré : "Ici la vie est très belle pour moi. Je suis en Europe pour jouer au football alors qu'au Brésil de nombreuses personnes n'ont ni à manger ni à boire. Je ne peux que dire merci à Dieu pour tout ce dont je bénéficie". Et il se souvenait toujours avec amusement de son arrivée à Lyon : "Au début, au restaurant, je commandais toujours une omelette car nous avons le même terme au Brésil. J'ai fini par en avoir marre et j'ai dit à mon interprète : "Viens avec moi au restaurant car j'aimerais manger autre chose que des omelettes".

Un bloc

Depuis l'arrivée de Sébastien Squillaci à l'OL l'été dernier, Claudio Caçapa a très peu joué cette saison. Déçu, il a pris son mal en patience et son sort avec philosophie : "Les blessures m'ont desservi. Mais vu mon parcours et mes états de service, je n'ai rien à prouver à personne. Le coach, comme tous les entraîneurs, doit faire des choix. Je suis le premier à dire que Squillaci est très fort". Malgré cette dernière saison dans l'ombre, Caçapa restera aux yeux des Lyonnais comme un joueur technique capable d'aller au charbon face aux plus grands attaquants du monde tels que Ruud Van Nistelrooy.

Dans l'histoire du foot français

Seul Lyonnais avec Coupet, Juninho et Govou à avoir remporté les cinq - bientôt six - titres de champions de France consécutifs de l'OL, Claudio Caçapa a soulevé de nombreux trophées en tant que capitaine. Arrivé à Lyon sur la pointe des pieds, le Brésilien est à jamais entré dans l'histoire du championnat de France.

Claudio Caçapa à l'OL

1er match en L1 : Toulouse - Lyon : 1-1, le 17 février 2001

1er but en L1 : Lyon - Monaco : 2-1 (90e+4), le 7 avril 2001

Palmarès :

Coupe de la Ligue 2001

Championnat de France 2002, 2003, 2004, 2005, 2006 et 2007

Trophée des champions : 2002, 2004 et 2005

2000- 2001 : 6 matchs, 1 but (L1), 2 matchs (C1)

2001- 2002 : 15 matchs, 1 but (L1), 3 matchs (C1)

2002- 2003 : 36 matchs, 2 buts (L1), 6 matchs (C1), 2 matchs (C3)

2003- 2004 : 15 matchs, 1 but (L1), 3 matchs (C1)

2004- 2005 : 21 matchs, 1 but (L1), 5 matchs (C1)

2005- 2006 : 26 matchs, 2 buts (L1), 7 matchs (C1)

2006- 2007 : 4 matchs, 0 but (L1), 1 match (C1)

Bilan : 123 matchs, 8 buts (L1), 27 matchs, 0 but (C1) et 2 matchs, 0 but (C3)

à lire également
C'était le choc de la 15e journée de Top 14. Le leader, le LOU, se déplaçait à Bordeaux pour affronter l'UBB, son premier poursuivant. Et Lyonnais ont craqué en deuxième mi-temps...
Faire défiler vers le haut