CE MATIN, UN CHABAL A TUE UN ALL-BLACKS

En ce mois de juin 2007, le rugby découvre un nouveau dieu du stade : le n°8 du XV de France vient de terrasser Chris Masoe, le 3e ligne des redoutables All Blacks, beau bébé d'1,88m et 102 kilos. L'homme est complètement sonné. Une semaine plus tard, rebelote. Ali Williams s'effondre, percuté de plein fouet par ce même n°8. Le géant de 2 mètres sort du terrain, la mâchoire fracturée.

Les images font le tour de la planète. Les deux énormes plaquages se classent dans le top 30 des vidéos de rugby les plus vues de tous les temps sur YouTube.

En deux matchs contre la plus grande nation de rugby du monde, le Valentinois Sébastien Chabal s'est fait un nom. Son look cheveux longs-barbe noire soigneusement entretenu lui valent les sobriquets de "Caveman" en Nouvelle-Zélande et en Angleterre, de "The french beast" en Afrique du Sud, sa puissance physique ceux d' "anesthésiste" en Italie, d' "Attila" chez nous.

Un physique hors-normes

Déjà, à Bourgoin-Jallieu où il a joué de 2000 à 2004, on le surnommait "Cartouche," en référence à ses plaquages (cartouches) dont il s'était fait une spécialité. Question muscu, il soulevait des poids que seuls les piliers levaient. Aux tests de force, il explosait les records du club.

"Il a des qualités physiques hors normes, explique Pierre Raschi, actuel directeur sportif du CSBJ. Seuls quelques joueurs les ont sur la planète".

Raphaël Saint-André - frère de Philippe, ancien capitaine du XV tricolore - pense que Sébastien, capable de dynamiter une défense à lui tout seul, a le profil pour "faire basculer un match sur un exploit". Un "impact player", en quelque sorte.

Duncan Johnstone, journaliste sportif néo-zélandais réputé, nous a confié que les "All Blacks avaient beaucoup d'admiration pour Sébastien Chabal dans son approche du jeu". Un honneur venant de cette partie du monde où nulle part d'autre ailleurs le rugby ne déchaîne autant de passions, et où les postes d'entraîneur et de capitaine des Kiwis sont souvent considérés comme plus importants que celui de Premier ministre. Gage de son admiration pour le jeu des Blacks ( ?), Sébastien Chabal arbore un tatouage maori sur la cuisse gauche.

Le futur roi du mondial ?

Celui qui a démarré a 17 ans, un peu pour faire comme les copains, alors que les pros ont tapé le ballon oval vers 9 ans, est aujourd'hui l'un des hommes forts du rugby mondial et un joueur incontournable du XV de France. Cent dix sept kilos de muscles qui ont gagné en vitesse et en technique individuelle.

A l'aube de la 20e Coupe du monde de rugby, Sébastien Chabal est plus que jamais attendu. Et redouté. "Si l'on est un peu craint, cela facilite l'ascendant psychologique que l'on peut prendre sur l'adversaire" déclarait l'homme en avril dernier. Dont acte...

à lire également
Le LOU rugby s'est incliné ce samedi après-midi en Coupe d'Europe devant le club anglais de Northampton. Les Lyonnais sont éliminés de la Coupe d'Europe. Place, désormais, au championnat.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut