Europa League : Lyon peut y croire

Après sa défaite au match aller (0-1), l’Olympique lyonnais est en quête d’un exploit ce jeudi soir au Juventus Stadium. Une tâche réalisable mais qui s’annonce ardue.

De notre envoyé spécial à Turin (Italie).

Lyon n’a guère le choix. Ce jeudi soir, sur les coups de 21h, les Lyonnais vont devoir sortir le grand jeu face à la Juve, qui a pris une longueur d’avance lors du match aller (lire ici). Un défi a priori insurmontable sur le papier mais que la bande à Rémi Garde se dit prête à relever. « Il nous reste un match à jouer avec un score qui nous permet d’y croire, souffle Alexandre Lacazette. On sait que l’on a mis la Juve en difficultés à Gerland et que l’on peut créer l’exploit. » L’Olympique lyonnais ne nourrit aucun complexes face au leader incontesté de la Serie A, qui n’a perdu que trois fois depuis septembre 2011 dans son flambant Juventus Stadium.« Il est vrai que la Juve est plus expérimentée que l’OL, admet bien volontiers Rémi Garde. Mais le football n’est pas une science exacte. Ce ne sont ni des mathématiques ni des statistiques. On a 90 minutes pour renverser la tendance. Il faut y croire. »

La Juve veut briller en Europe

Dès la fin du premier acte de ce quart de finale, les partenaires de Maxime Gonalons avaient laissé entendre qu’il faudra compter sur eux pour la manche retour à Turin. Si dans les faits, la cause est louable, enfin même souhaitable, elle semble tout de même liée à l’adversaire de l’OL. La Juventus s’est donnée comme mission de disputer, chez elle, en mai prochain, la finale de l’Europa League. « Ce match face à l’OL est important, indique l’entraîneur de la Juve Antonio Conte. Cela fait sept ans que l’Italie n’a plus placé une équipe en ½ finale d’une coupe européenne. C’est important d’y parvenir. »

Détermination et rigueur tactique

Seulement, les Gones souhaitent contrarier les plans d’une Juve ambitieuse et déterminée à revenir au premier plan. Pour parvenir à ses fins, l’OL devra, au-delà d’une motivation exprimée à l’envi, faire preuve d’une grande rigueur tactique. Au match aller, les Rhodaniens y étaient parvenus jusqu’au premier faux pas survenu à la 85 minute et ce Bonucci.

L’équation est donc simple ce jeudi soir pour le club de Jean-Michel Aulas : marquer et ne pas encaisser de but. « Tout est possible même si la Juve est réputée pour ses qualités défensives, insiste Alexandre Lacazette. On part avec l’ambition de marquer. » Si ces dernières heures l’environnement - notamment médiatique – a les yeux rivés sur le PSG après son élimination de la Ligue des champions, l’OL a la possibilité sur un match de renverser la situation en sa faveur. Et marquer un gros coup sur sur la scène européenne. Aux Lyonnais de jouer !

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut