Yann Roubert, président du Lou Rugby © Tim Douet – 2015
Yann Roubert, président du Lou Rugby © Tim Douet – 2015
Article payant

“Je ne vois pas l’OL ou l’Asvel comme des concurrents” (Yann Roubert)

Le président du Lou Rugby, qui espère que son club va continuer de grandir, livre son sentiment sur l’alliance entre l’OL et l’Asvel. Entretien.


Lyon Capitale : Comment avez-vous vécu l’alliance entre l’OL et l’Asvel ?Yann Roubert : Chaque club a sa propre stratégie, chacun est libre de faire ce qu’il veut. Notre volonté, au Lou, est de faire grandir le rugby à Lyon. Je ne vois pas l’OL ou l’Asvel comme des concurrents. On se doit, collectivement, de faire grossir la part du gâteau du sport lyonnais avant de se battre pour manger la plus grosse part (sourire). À Lyon, il y a de nombreuses offres : de la culture, des loisirs et de nombreux clubs sportifs. C’est un atout. Le Lou fait partie de ce paysage, on ne cherche pas à prendre la place de quelqu’un d’autre.L’OL, l’Asvel, le Lou… Forcément, avec une telle offre sportive, les habitants de la métropole doivent faire des choix…

Il vous reste 67 % de l'article à lire.
Article réservé à nos abonnés.

Connectez vous si vous êtes abonnés
OU
Abonnez-vous

à lire également
Grand stade Parc OL
L'Olympique lyonnais a indiqué jeudi soir avoir débloqué 300 000 euros pour lutter contre la pandémie de coronavirus en France. Deux tiers de la somme seront notamment consacrés aux besoins d'urgence de notre territoire.
Faire défiler vers le haut