L'ASVEL se reprend contre Châlons

De retour sur son parquet après une défaite à Monaco en championnat pour clore 2015 et une autre en coupe d'Europe cette semaine, l'ASVEL a brillé face à Chalons, s'imposant (84-63) au terme d'une domination sans partage.

"Cela fait du bien de retrouver le goût de la victoire". Le pivot australien David Andersen ne s'y trompe pas. Cette victoire relance le club de Villeurbanne après deux défaites à l'extérieur, dont une face à un concurrent direct en championnat Monaco. La fessée reçue en Israël mercredi lors d'une première mi-temps catastrophique a été effacée par la brillante réaction de la Green Team dans sa salle de l'Astroballe, forteresse imprenable.

De l'intensité dès l'entame

Au profit d'une excellente entame, les Verts mettent d'emblée la pression sur les joueurs de Châlons-Reims. En souffrance, ces derniers sombrent rapidement devant l'intensité insufflée par l'ASVEL. Les Villeurbannais impriment leur rythme à la rencontre. Dominant de la tête et des épaules, ils mènent déjà 12-4 à la moitié du premier quart-temps. Le duo de David, Andersen et Lighty, aidé d'un Trenton Meacham de retour au premier plan, à trois points notamment, contribuait ensuite largement à creuser l'écart, portant la marque à 26-11 à la fin du premier quart-temps.

 

"Tout a été très bien dès l’entame ! On l’a pris par le bon bout, surtout dans l’intensité et je crois que quelque part, on a retrouvé notre identité", soulignait John-David Jackson, l’entraîneur des Verts, après la rencontre. Le sursaut de Châlons, 7-0 en fin de deuxième quart-temps grâce à une belle efficacité au rebond, n'y change rien. Si bien que l'ASVEL atteint la mi-temps avec un avantage de 18 points (43-25), et peut se permettre de faire tourner. Jackson repose alors ses cadres, éprouvés par un difficile voyage en Israël.

"De retour sur le bon chemin"

Devant les jeunes pousses vertes, Kahudi et Lighty assurent le show, alors que les spectateurs se délectent d'un écart passé à +25. Même en laissant filer le quatrième quart-temps (20-21), l'ASVEL s'impose par plus de 20 points d'écart (84-63), et signe sans trembler sa 11 victoire en douze matchs à domicile. Le club de Tony Parker retrouve ainsi Gravelines, Monaco et Le Mans en tête du championnat de Pro A.

Satisfait de la prestation de son équipe, David Andersen a souligné "une belle victoire". "On a réagi comme il le fallait, on est de retour sur le bon chemin", a assuré le pivot australien. De bon augure avant de repartir à la conquête de l'Europe, dès mercredi (20h), pour la réception de Novo Mesto.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut