L'OL concède le nul

Un match nul rageant pour l'OL tant les hommes de Gérard Houiller ont eu la maîtrise du match.

Rapidement devant au tableau d'affichage, grâce à une belle frappe de Baros (20e minute) sur une mauvaise relance de Civelli, les Lyonnais n'ont pas su garder leur avance. Ils ont rompu à la 87e minute sur un but de Niang. Après ce but, l'OL a vu se profiler les vieux démons de la Coupe de France (défaite 2-1 sur deux buts inscrits dans les 5 dernières minutes). Mais Lyon a tenu le choc malgré une ultime frayeur sur une action menée par Niang bien contrée par Squillaci. Au terme de la rencontre, les joueurs de l'Olympique Lyonnais pouvaient nourrir quelques regrets, notamment Wiltord qui a frappé sur le poteau et qui a été peu inspiré sur une tête en deuxième mi-temps, en enlevant une balle de but à Cris.

Si Lyon n'a pas su convertir ses occasions, l'équipe a pu compter sur un Coupet des grands soirs. Auteur d'une superbe parade en première période sur une tête de Cissé, il a su préserver sa cage en seconde période en enchaînant les exploits, jusqu'à ce face-à-face remporté par Niang à la toute fin de rencontre. Pour Gérard Houiller, "il faut retenir la maîtrise dans le jeu. Je savais qu'une défaillance était possible, physiquement elle n'a pas eu lieu car j'ai mis de la fraîcheur, psychologiquement, ça a été dur mais c'est normal". Lyon s'est rassuré dans le jeu et a dévoilé quelques pistes à exploiter dans les prochains matches. Les bonnes performances de Baros, seul devant, et de Benzema, sur le flanc gauche, ouvrent de nouvelles possibilités au coach lyonnais. Bref, le douloureux match de Ligue des Champions semble oublié après ce match encourageant même s'il faudra confirmer ce regain de forme dans les prochaines rencontres. Ce match nul n'entame en rien l'avance de l'OL en championnat puisque Lens a fait match nul ainsi que Lille et Toulouse. Les Lyonnais laissent leurs adversaires à treize points et se rapprochent un peu plus du titre

à lire également
Mardi soir, à l'occasion du match OL - Lille en Coupe de la Ligue, les supporters du club rhodanien ont rendu hommage à Paul Bocuse après la perte de sa troisième étoile. 
Faire défiler vers le haut