LES DUELS STARS DE GERLAND

Nouvelle-Zélande, Australie, Argentine, un casting exceptionnel !

AUSTRALIE - JAPON

L'Australie et le Japon ont connus des fortunes diverses dans cette compétition. Le dernier nommé n'a jamais réussi à franchir la barrière du premier tour en cinq participations. Les "Wallabies" australiens ont eux, déjà remporté deux fois la Coupe Webb Ellis (1991 et 1999). Second du dernier tri-nations, ils sont les seuls à avoir réussi à contrer la furia All Blacks sur les 18 derniers mois. L'issue de cette rencontre entre l'Australie et le Japon ne devrait donc pas réserver de surprises, mais beaucoup d'essais.

Le joueur : George Gregan
Demi de mêlée. 1,73 m, 80 kg. Club : ACT Brumbies (Australie)
134 sélections avec l'équipe d'Australie, George Gregan est tout simplement le joueur le plus capé de l'histoire de rugby, loin devant l'anglais Jason Leonard et le français Fabien Pelous. Longtemps capitaine des Wallabies, il va participer à sa quatrième et dernière Coupe du Monde. Champion du monde en 1999, ses immenses qualités techniques, sa parfaite lecture du jeu et son esprit exemplaire font de lui une légende du rugby. Il rejoindra après le mondial le club de Toulon (PRO D2).

Le joueur : Takuro Miuchi
Troisième ligne centre. 1,87 m, 104 kg. Club : NEC Green Rockets (Top League japonaise)
Nommé capitaine par son entraîneur néo-zélandais John Kirwan, Takuro Miuchi a participé à la dernière coupe du monde de rugby en 2003. Sélectionné à 29 reprises en sélection nationale (2 essais), le capitaine nippon a prouvé qu'il était le moteur de son équipe. Ses nombreux placages désintégrant font de lui un des tous meilleurs joueurs asiatiques.

ARGENTINE - GEORGIE

Les "Pumas" argentins qui vont disputer leur sixième coupe du monde sont une des attractions de ce mondial. La formation argentine s'est déjà imposée face aux meilleures nations de l'hémisphère nord. En face la formation géorgienne devrait avoir de grandes difficultés. Solides devant, beaucoup plus fébriles derrière, les "Lelos" risquent fort de prendre de véritables corrections face à la France, l'Argentine ou l'Irlande.

Le joueur : Juan Martin Hernandez
Arrière ou demi d'ouverture. 1,87 m, 85 kg. Club : Stade Français.
On le surnomme "El Mago" (le magicien), certains avancent qu'il est au rugby ce que Diego Armando Maradona était au football, d'autres l'imposent même comme le tout meilleur arrière du monde. A 25 ans, Juan Martin Hernandez est un joueur d'une maturité extraordinaire. Redoutable plaqueur, des passes déroutantes, un coup de pied millimétré, Hernandez n'en finit plus d'éblouir. Il sera l'ennemi numéro 1 de la France lors du match d'ouverture de la Coupe du Monde le 7 septembre.

Le joueur : Davit Zirakashvili
Pilier. 1,79 m, 120 kg. Club : AS Montferrand.
A seulement 24 ans, Davit Zirakashvili est un des meilleurs piliers droit du Top 14. Il débute sa carrière professionnelle à Aubenas avant d'être repéré par une des plus grosse écuries du rugby français, l'ASM Clermont Auvergne. Reconnu pour sa puissance et sa solidité en mêlée, il va participer à sa première Coupe du Monde de rugby.

NOUVELLE-ZELANDE - PORTUGAL

Grandissime favorite, la Nouvelle-Zélande, cherchera à conquérir son deuxième titre mondial, alors que le Portugal, qualifié de dernière minute face à l'Uruguay, participera à sa première Coupe du Monde.
Irrésistible depuis deux ans, les All Blacks ont engrangé une confiance importante à l'aube de cette sixième coupe du monde. Les "Lobos" (loups) portugais auront pour seul objectif de ne pas encaisser un trop grand nombre de points.

Le joueur : Richie Mc Caw
Troisième ligne aile. 1,87 m, 98 kg. Club : Canterbury Crusaders (Nlle Zélande)
Capitaine de l'équipe de Nouvelle-Zélande, Richie McCaw a été désigné meilleur joueur de rugby de l'année 2006 par l'International Board (IRB, organe suprême du rugby).
Puissance physique, technique, mentale d'acier, Richie McCaw est le miroir du rugby néo-zélandais. Défenseur intraitable, il tire sans cesse son équipe vers l'avant. Il rêve d'être le capitaine qui rendra à la Nouvelle-Zélande le titre de champion du monde.

Le joueur : David Penalva
Deuxième ligne. 1 m 90, 105 kg. Club : Blagnac (PRO D2)
Ses partenaires le surnomment la force tranquille. Capitaine dans son club de Blagnac, David Penalva est une des pièces maîtresses de la formation lusitanienne. Aujourd'hui, David Penalva compte les jours qui le séparent de son entrée dans la Coupe du Monde et espèrent accrocher une victoire face à la Roumanie (le 25/09 à Toulouse).

à lire également
Le LOU rugby s'est incliné ce samedi après-midi en Coupe d'Europe devant le club anglais de Northampton. Les Lyonnais sont éliminés de la Coupe d'Europe. Place, désormais, au championnat.
Faire défiler vers le haut