Lyon cale déjà

Autre changement, Bodmer, titularisé en axe central à la place de Müller, blessé au genou. Dès le début de la rencontre, Toulouse effectue un gros pressing, et empêche les relances lyonnaises. Bergougnoux se crée la première occasion de la rencontre à la 2e minute de jeu, mais sa frappe n'est pas cadrée. Lyon réagit par de jolies combinaisons à une touche de balle entre Keita, Benzema et Govou. Les Lyonnais commencent alors à prendre le jeu à leur compte. Juninho obtient un bon coup-franc aux trente mètres mais sa tentative est repoussée des deux poings par Nicolas Douchez. A la 23e minute de jeu, Govou, blessé à la cuisse, est contraint de céder sa place à Nadir Belhadj. Dix minutes plus tard, Benzema, à la réception d'une transversale de 50 mètres de Bodmer, se joue de la défense toulousaine, mais sa frappe échoue à quelques centimètres du montant. Le tournant du match se situe à la 35e minute de jeu, lorsque Källström, qui saigne à l'arcade suite à un coup de coude de Dieuze, se plaint auprès de l'arbitre de touche avant de cracher au pied de l'homme en noir. M.Thual n'hésite pas une seconde et l'expulse pour ce geste de mécontentement. Les Lyonnais sont réduits à dix, obligeant Juninho à reculer d'un cran.

En début de seconde période, l'OL se contente de contrôler la rencontre, procédant principalement en contre. Néanmoins, les Lyonnais semblent très énervés à l'image de Keita, coupable d'un mauvais geste non sanctionné sur Sissoko. A la 54e minute de jeu, sur un corner tiré de la gauche, Mathieu place une tête sur la barre transversale. Le rythme s'emballe alors, jusqu'à une nouvelle blessure pour l'OL. Cris sort sur civière après un choc genou contre genou avec Elmander. Squillaci le remplace. A la 64e minute de jeu, Keita reprend un corner de Juninho mais sa tête échoue sur le poteau. Les Lyonnais viennent de manquer leur meilleure occasion de la rencontre. Toulouse continue sa domination avec des actions de Gignac ou Elmander, mais ne trouve toujours pas la faille...jusqu'à la 90e minute de jeu et un une-deux entre Elmander et Emana au milieu de la défense lyonnaise. Le Suédois se retrouve à hauteur des six mètres et trompe Rémy Vercoutre d'une frappe croisée imparable. Sur un nouveau gros travail d'Elmander, Emana a entre ses pieds la balle du KO mais sa frappe passe à côté des buts lyonnais. L'OL vient de perdre trois points et sans doute beaucoup de confiance.

Les notes du match
Vercoutre (5) Quelques arrêts rassurant, mais il s'est montré très fébrile dans les airs. Il ne pouvait strictement rien faire sur le but d'Elmander.
Bodmer (6) Précieux dans les airs durant toute la rencontre. Elmander n'aura finalement pris le dessus sur lui qu'une seule fois, à la 90e minute de jeu...
Cris (6) De nombreux duels remportés face à Elmander. Un match sobre pour le policier, qui dû sortir sur civière à la 64e minute de jeu. Remplacé par Squillaci qui ne fut pris qu'une fois en défaut, lors du but toulousain.
Grosso (6) Bon en début de rencontre, et très présent offensivement, il s'est éteint au fur et à mesure de la rencontre.
Réveillère (5,5) Souvent dépassé par Bryan Bergougnoux en première mi-temps, il a su prendre le dessus sur l'ancien lyonnais en seconde période. Inexistant dans les phases offensives.
Toulalan (6,5) L'international français s'est battu au milieu de terrain durant tout le match, récupérant de nombreux ballons. Le seul lyonnais qui a gardé son niveau de jeu en seconde période.
Källström (non noté) Très précieux en récupération, le Suédois n'a eu que 35 minutes pour démontrer son talent, avant son expulsion justifiée.
Juninho (5,5) Le Brésilien, toujours aussi bon sur coup-franc n'a pas apporté ce qu'on pouvait attendre de lui dans l'entre-jeu. Il dût baisser d'un cran après l'expulsion de Källström.
Govou (non noté) après une bonne entame de match, l'international français a été remplacé à la 23e minute de jeu par Belhadj, suite à une douleur au genou. Pour sa première apparition en L1 sous les couleurs de l'OL, Nadir Belhadj n'a été que très peu en vue, contraint à beaucoup défendre face aux attaques toulousaines.
Keita (5,5) Moins explosif que contre Auxerre, sa technique a néanmoins fait la différence sur plusieurs actions. Il a perdu bien trop de ballons en seconde période. Remplacé par Baros à la 71e qui n'entra pas dans la bonne période lyonnaise.
Benzema (6) De jolies mouvements en première période, notamment avec Keita et Govou, quelques belles accélarations, mais il fut inexistant en deuxième mi-temps.

à lire également
C'était le choc de la 15e journée de Top 14. Le leader, le LOU, se déplaçait à Bordeaux pour affronter l'UBB, son premier poursuivant. Et Lyonnais ont craqué en deuxième mi-temps...
Faire défiler vers le haut