Lyon et Marseille au bout de l'ennui

L’OL n’a pu faire mieux qu’un triste match nul dimanche face à l’OM (0-0). Lyon manque donc l’occasion de conforter sa deuxième place et de revenir à 2 points du PSG.

Contrairement au match aller au Vélodrome, l’Olympico n’aura pas été aussi explosif ce dimanche à Gerland. Devant son public Lyon s’est montré peu dangereux. Au coup d’envoi, Rémi Garde opte pour un milieu Gonalons-Fofana-Malbranque. Un milieu plutôt défensif qui se fait vite ressentir. L’OL manque cruellement de créativité. Les Gones ne trouvent pas les solutions pour manœuvrer ce bloc marseillais bien en place. L’impact physique et le pressing marseillais gênent énormément les coéquipiers de Maxime Gonalons en début de première période. A la 8ème minute de jeu, Lyon aurait pu se faire surprendre avec une accélération coté droit de Modou Sougou qui repique au centre et effectue un crochet intérieur qui élimine Lovren et Gonalons mais sa frappe est contrée par Bisevac.

Lyon ne trouve pas la solution

Dans la foulée, les Lyonnais se font peur une nouvelle fois sur une frappe enroulée de Gignac qui passe au ras du poteau de Rémy Vercoutre. Lyon a du mal mais au terme d'une première période fermée et plutôt dominée par l'OM même si le gardien lyonnais n'a guère été sollicité, les deux équipes se laissent sur un score vierge. En deuxième période, L'OL devra trouver la clé pour essayer de débloquer la situation.

En seconde période, les Lyonnais retrouvent un peu de mordant. Les hommes de Rémi Garde sont plus entreprenants, à l'image d'un pointu de Fofana, qui ne passe pas loin du poteau gauche de Mandanda (52e). Mais Lyon manque d’inspiration et le coach lyonnais décide de lancer Clément Grenier peu après l’heure de jeu. Les Gones commencent à se procurer des occasions. Malgré un léger mieux dans l’animation offensive, l’OL ne réussit pas à mettre plus de pression sur la cage de Steeve Mandanda qui a été trop peu inquiété. La fin de la rencontre est à l’image de la première période c’est à dire assez terne, et les deux équipes se quittent sur ce 0-0.

Lyon est passé à coté de son match et connaît au passage quelques difficultés à Gerland où cette équipe n'a gagné que deux de ses six derniers matches en L1. Avec seulement trois tirs cadrés sur tout le match, le choc attendu entre les deux Olympiques n’aura pas tenu ses promesses… L’OL laisse donc le PSG filer en tête du classement.

Plus d'infos sur cette rencontre sur www.olympique-et-lyonnais.com

à lire également
Grand stade Parc OL
L'Olympique lyonnais a indiqué jeudi soir avoir débloqué 300 000 euros pour lutter contre la pandémie de coronavirus en France. Deux tiers de la somme seront notamment consacrés aux besoins d'urgence de notre territoire.
Faire défiler vers le haut