OL : les Lyonnais font plier le PSG

L’OL a pris le dessus sur le PSG, dimanche soir, grâce à un but de Jordan Ferri (1-0). Lyon signe une précieuse victoire qui lui permet de revenir à deux points de l’ASSE, 4e.

La ribambelle de stars du PSG a quitté, dimanche soir, le stade de Gerland la tête basse. Ce qui n’était plus arrivé depuis sept matchs et le 31 janvier 2010, date du dernier succès des Gones dans son antre contre le club de la capitale. Si Paris s’est procuré des occasions, les partenaires de Pastore ont cruellement manqué de créativité dans les zones de vérité. Bien décidé à marquer son empreinte dans cette rencontre, le PSG s’illustre dès la 2e minute. Sur une tête de Cavani, Anthony Lopes sort le grand jeu et s’interpose (2e). Un arrêt déterminant au regard du score final.

Lyon n’a pas tremblé

Durant le premier acte, Paris a la possession de balle mais ne parvient pas à concrétiser ses actions de but. Visiblement, encore marqué par leur élimination de la Ligue des champions, les Parisiens manquent de réalisme. L’OL, emmené par le trio Fékir, Gomis et Lacazette en attaque, en profite. Et multiplie les occasions. A l’image notamment de ces deux tentatives signées Bafé Gomis : une frappe à ras terre (11e) et du pied gauche (13e) qui donnent des sueurs froides à Sirigu.

Ferri s’illustre à merveille

Lyon persévère et trouve la faille. Jordan Ferri, très en jambes, décroche une belle frappe enveloppée du droit qui cette fois-ci laisse Sirigu de marbre (1-0, 31e). Le robuste milieu de terrain inscrit là son troisième but de la saison, son premier au stade de Gerland. Généreux dans l’effort, Lyon ne lâche rien. Solide et bien en place, au sein de son losange en 4-4-2, la bande à Rémi Garde procure de la joie à son public en obtenant un précieux succès. De bon augure avant de retrouver le PSG samedi prochain. Pour une toute compétition. Et un autre défi.

La question du match

Nabil Fékir a-t-il assuré ?

Titularisé au poste de numéro 10, Nabil Fékir (lire son portrait), a livré une prestation de bonne facture. Malgré quelques approximations lors du premier acte, il est monté en puissance au fil du match. Volontaire et combatif, l’ancien joueur du FC Vaulx, a prouvé qu’il avait un bagage technique fort intéressant. A l’image de la 61e minute de jeu. Habitué aux rencontres de CFA cette saison, le jeune rhodanien, tente une frappe enroulée du pied droit qui contraint Sirigu à dégager en corner. Nabil Fékir a prouvé lors de ce Lyon – Paris qu’il avait la carrure pour figurer davantage dans le onze lyonnais. Remplacé par Alexandre Lacazette, le numéro 31 de l’OL a quitté le pré de Gerland sous les ovations du public. Amplement mérité !

L'actualité de l'OL, c'est 7/7 sur www.olympique-et-lyonnais.com

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut