SPECIAL COUPE DE LA LIGUE : J - 2

Désorganisés, les lyonnais s'étaient d'ailleurs fait battre par Bordeaux, à Gerland, le 24 janvier dernier (1-2). Après cette déconvenue, l'OL est entré dans un vrai trou d'air et a perdu ses illusions européennes à Rome.
Autant dire que la finale de la Coupe de la ligue contre Bordeaux, samedi au Stade de France, est loin d'être gagnée d'avance.
Pour contourner le bloc Bordelais, l'OL aura du mal à miser sur le jeu collectif. Surtout dans une finale. Et surtout après une semaine "internationale", qui a privé Gérard Houllier de pratiquement tous ses titulaires... Dans ces conditions, il n'a pas pu mettre en place d'entraînements tactiques et a donc logiquement privilégié les petits détails qui s'avèrent généralement décisif dans un match de coupe : les penaltys et les coups francs. Cela tombe bien, Juninho, qui ne joue plus avec le Brésil, a pu s'entraîner sereinement toute la semaine à Tola Vologe. Et réserver une excellente nouvelle aux fans de l'OL : il a retrouvé sa patte magique. Mardi, il a réalisé une série de frappes à 20 – 25 mètres du but tout simplement époustouflante... A dégoûter le jeune gardien Hartock du football ! Transversales rentrantes, lucarnes, frappes avec rebond devant la cage...Juninho a varié les plaisirs et semble avoir retrouvé ses sensations (à voir sur la vidéo).
Autre bonne nouvelle de la semaine : Vercoutre, qui sera dans la cage samedi, a aussi été très bon à l'entraînement. "Ça fait plus d'un mois que je prépare cet événement et je suis plus que jamais prêt pour cette rencontre" confie-t-il (regardez la vidéo)lien.
La finale OL-Bordeaux ne s'annonce pas forcément spectaculaire. Mais si Juni cadre ses frappes et que Vercoutre repousse les tentatives adverses, cela devrait suffire à combler les supporters lyonnais.

à lire également
Mardi soir, à l'occasion du match OL - Lille en Coupe de la Ligue, les supporters du club rhodanien ont rendu hommage à Paul Bocuse après la perte de sa troisième étoile. 

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut