Tennis : Gilles Moretton candidat à la présidence de la FFT

Le président de la ligue Auvergne-Rhône-Alpes de tennis, Gilles Moretton a officialisé vendredi sa candidature à la présidence de la Fédération française de tennis (FFT) en fin d'année.

Pas vraiment une surprise. Comme l'écrivait Lyon Capitale en 2017, même si lui affirmait le contraire, Gilles Moretton depuis son retour aux affaires (en 2018) visait la présidence de la Fédération française de tennis (FFT). L'ancien 65e joueur mondial et directeur du feu GPTL a officialisé, ce vendredi, sa candidature. Gilles Moretton qui défiera sur le terrain électoral le 12 décembre 2020 l'actuel président Bernard Giudicelli, dit vouloir  "revoir fondamentalement la gouvernance (de la FFT) afin de garantir le retour à la transparence et au débat d'idées", et "redonner la parole aux clubs" en particulier "dans les grandes décisions engageant l'avenir du tennis".

"Redonner la parole aux clubs"

L'actuel président de la ligue Auvergne-Rhône-Alpes de tennis prévoit également une "profonde réflexion sur le modèle global de Roland-Garros afin d'optimiser le remplissage de ses tribunes pendant le tournoi, l'accès aux billets, l'exposition télévisée". A partir de 2021, les matches en soirée et ceux joués sur le court Simonne-Mathieu seront diffusés sur la plateforme internet payante Amazon aux termes d'un nouveau contrat négocié par la Fédération française l'été dernier.

à lire également
L'Américaine Sofia Kenin a remporté "l'Open 6ème Sens - Métropole de Lyon" ce dimanche au palais des sports de Gerland, à Lyon. Elle a battu en finale l'Allemande Anna-Lena Friedsam (6-2, 4-6, 6-4).
Faire défiler vers le haut