Top 14 : le LOU remporte le derby face à Oyonnax

20 premières minutes difficiles mais finalement une large victoire. Le LOU a confirmé son statut de leader du championnat avec une belle victoire bonifiée (52 à 18) dans le derby face à Oyonnax.

Avec un score pareil (52 - 18), il est facile de croire que le LOU a dominé son voisin oyonnaxien facilement et de bout en bout. En fait, les Lyonnais se sont fait peur. Dominés dans les 20 premières minutes, les rouges et noirs étaient menés 10 à 0 à la moitié de la première mi-temps. Le défi physique imposé par Oyonnax était trop fort pour les Lyonnais. Il a fallu une bonne passe de Lionel Beauxis à Alexis Palisson à la 25e pour mettre les Lyonnais en route (7 - 10). Le match change enfin d’aspect quand Oyonnax se retrouve à 14 après un jaune donné Valentin Ursache pour une charge sans ballon. Le LOU en profite immédiatement et marque un second essai pour passer devant à la pause (14 - 10).

Une bien meilleure deuxième mi-temps

Sûrement malmenés à la mi-temps par Pierre Mignoni, les Lyonnais reviennent sur la pelouse du Matmut Stadium Gerland différents. Ils ne subissent plus et avancent. Lionel Beauxis avec une pénalité donne 7 points d’avance à la 45e. La victoire s’est vraiment dessinée un peu plus tard. Entre la 50e à la 55e, les Lyonnais vont marquer trois fois dont deux essais et prendre 16 points d’avance (29 - 13). La suite du match n’est plus que récital offensif et gestion. Le bonus offensif est assuré et la victoire est finalement large (52 - 18). Seule ombre au tableau, le fraîchement appelé en équipe de France Félix Lambey ne pourra pas honorer sa première sélection, blessé au genou pour 4 semaines.

Place à La Rochelle

Malgré le début de match poussif, Pierre Mignoni n’a pas semblé s’inquiéter plus que cela : “Je n’ai pas paniqué après le début de match, mais j'ai bien vu que mon équipe n'y était pas comme elle aurait dû y être. Je connais mes joueurs et, à la pause, je leur ai dit qu'il fallait absolument revenir avec de meilleures intentions. Il fallait arrêter de les regarder. Il fallait les empêcher de jouer. C'est ce qu'ils ont fait.” Le LOU conforte sa place de leader du championnat avec cette victoire bonifiée même si tout n’a pas été parfait. Le week-end prochain, un plus gros poisson se présentera au Matmut Stadium Gerland : La Rochelle, actuel 5e du championnat avec un match en moins.

à lire également
Faire défiler vers le haut