UN MARSEILLAIS A LYON

Pour mener à bien les ambitions lyonnaises, le nouvel entraîneur Alain Perrin continue de faire confiance à son adjoint au FC Sochaux, Christophe Galtier. Un travailleur de l'ombre sous les projecteurs de Gerland.

Cela devient une habitude à l'Olympique Lyonnais. Tous les entraîneurs arrivent accompagnés de leurs adjoints. Après les tandems Jacques Santini - Dominique Cuperly, Paul Le Guen – Yves Colleu et Gérard Houllier - Patrice Bergues, c'est le duo Alain Perrin – Christophe Galtier qui a pris les rênes de l'OL pour cette saison 2007/2008.
Le premier, connu pour avoir entraîné Troyes, Marseille et Sochaux, a réalisé une belle saison l'année dernière. Finissant septième du championnat l'an passé, le FC Sochaux-Montbéliard s'est même payé le luxe de ramener la Coupe de France de football en Franche-Comté. Un succès que les lionceaux doivent également à Christophe Galtier, le bras droit d'Alain Perrin. "Alain voit tout très vite sur le terrain et Christophe est là pour apporter sa touche personnelle, les deux sont vraiment complémentaires", explique Aziz Bouras, l'entraîneur des gardiens du FC Sochaux.
Au lendemain de sa carrière professionnelle qui l'a entre autre mené à Marseille, Lille, Toulouse ou Angers, Christophe Galtier entame une nouvelle vie, celle d'entraîneur. Une mission qu'il exécute avec un soin tout particulier. Acharné et volontaire comme il l'était sur les terrains, Galtier est reconnu pour son professionnalisme. Jérémy Bréchet, ex- Lyonnais et désormais capitaine de la formation sochalienne le confirme : "Nous étions voisins, je l'ai souvent vu passer des heures devant son ordinateur à faire du montage vidéo. Il voulait toujours trouver la meilleure action à nous montrer pour que l'on ne reproduise pas les mêmes erreurs. C'est un perfectionniste".
Bronzage et coiffure impeccable, démarche assurée, l'homme paraît très sûr de lui. Selon le capitaine sochalien il ne s'agirait que d'une impression, "il est né à Marseille et il a un physique de rital, alors c'est vrai que l'on peut penser qu'il se la raconte, mais ce n'est pas le cas. Il ne se prend pas la tête, il est vraiment cool". Aziz Bouras de confirmer, "son apparence physique est une forme de respect par rapport aux autres et à l'image qu'il veut transmettre de son métier".
Dans un staff technique olympien déjà composé de Robert Duverne, Joël Bats, Bruno Genesio et Rémy Garde, Christophe Galtier devra, comme ses prédécesseurs, s'intégrer rapidement dans cette équipe. Là encore les commentaires sont dithyrambiques. "Il est très ouvert et aux travaux des différents membres du staff technique, il a toujours un discours très positif. C'est très facile de travailler avec lui. A Sochaux, il avait de bonnes relations avec tout le monde", se rappelle son ancien collègue de travail, Aziz Bouras.
En arrivant à Lyon, Christophe Galtier avait déclaré ne pas venir à l'OL dans l'idée de tout bouleverser. Mais s'il parvenait, aux côtés d'Alain Perrin, à mener les sextuples champions de France sur le toit de l'Europe, il aura fait bien plus que tout bouleverser.

à lire également
Grand stade Parc OL
L'Olympique lyonnais a indiqué jeudi soir avoir débloqué 300 000 euros pour lutter contre la pandémie de coronavirus en France. Deux tiers de la somme seront notamment consacrés aux besoins d'urgence de notre territoire.
Faire défiler vers le haut