Christophe Guilloteau, le président du conseil départemental du Nouveau Rhône, a déclaré qu'il ne  reviendrait pas de lui-même aux 80 km/h et laisse le soin au gouvernement de prendre cette décision.