Mauvaise surprise pour le géant de l’assurance, dont le siège est à Lyon. L’administration fiscale pourrait réclamer à April 69,8 millions d’euros.