Andrea Kotarac présente ses têtes de liste pour les élections métropolitaines de 2020
Andréa Kotarac, transfuge des Insoumis, a présenté ce mardi les têtes de liste du Rassemblement national sur les quatorze circonscriptions métropolitaines. Il sera lui candidat dans l’Est, le territoire où son parti fonde le plus d’espoirs.
Le Parti de gauche, désormais ancienne formation politique d'Andréa Kotarac, après l'annonce de son soutien au Rassemblement national a dit dans un communiqué “avoir appris avec consternation et par la presse son ralliement”. 
Andréa Kotarac
L'élu La France insoumise du Rhône a annoncé ce mardi soir qu'il soutenait le Rassemblement national de Marine Le Pen pour les Européennes. 
Pas d'image
Après l'annulation de la clause Molière par le tribunal administratif de Lyon, l'opposition au conseil régional a décrit la disposition de Laurent Wauquiez comme "une occasion perdue de lutter réellement contre le travail détaché en France".
Pas d'image
Alors que la direction de General Electric a annoncé un plan social de 345 emplois sur 800 sur le site de Grenoble, quatre conseillers régionaux RCES s’allient aux députés de la France Insoumise pour demander à Emmanuel Macron de s’y opposer et d’investir dans l’hydraulique.
Pas d'image
Anissa Khedher (LREM) est largement en tête à Sathonay-Camp (7e circonscription du Rhône), où la députée sortante était la socialiste Hélène Geoffroy, suppléée par Renaud Gauquelin.
Pas d'image
Anissa Khedher (LREM) est en tête à Sathonay-Village (7e circonscription du Rhône), où la députée sortante était la socialiste Hélène Geoffroy (suppléée par Renaud Gauquelin). Mais Alexandre Vincendet n’est pas loin derrière.

Posts navigation

1 2 3