Pas d'image
Après un début de séance mouvementé (voir notre article), la journée a repris avec l’étude de personnalité de Sylvie P., la pièce maîtresse de l’affaire, celle sans qui l’évasion n’aurait pas été possible.
Pas d'image
Ambiance électrique ce jeudi devant les assises de Lyon. Alors que débutait une nouvelle journée d’audience dans l’affaire des évadés de Moulins, l’un des accusés s’est jeté sur un autre. L’audience a immédiatement été suspendue.
Pas d'image
Le 10 décembre 2007, le corps d'un dealer de 22 ans, surnommé "Ron's", était découvert à Mornant dans le Rhône. Ce lundi 30 mai la Cour d'Assises du Rhône a commencé à juger l'accusé, surnommé "Rouquin", toxicomane de 29 ans, issu de la communauté des gens du voyage.
Pas d'image
PROCÈS - Ce mercredi 30 mars débute le procès d'un Villeurbannais âgé de 32 ans, devant la Cour d'assises du Rhône. Mis en accusation pour tentative d'homicide volontaire, de vol avec arme et détention d'armes au préjudice d'un couple de Meyzieu, l'accusé conteste avoir eu l'intention de tuer ses victimes.
Pas d'image
Un habitant de Limonest est jugé pour viol à partir de ce jeudi devant la Cour d'Assises du Rhône. Déjà condamné en 2008 pour une autre affaire d'agression sexuelle, l'accusé nie en bloc les accusations portées contre lui.
Pas d'image
PROCÈS - Trois ans après les faits, on ne sait toujours pas ce qui a poussé un "honnête père de famille", maçon de profession, à tirer à bout portant sur la compagne d'un gérant de bar du Beaujolais. Jugé ces quatre prochains jours devant la Cour d'Assises du Rhône, l'accusé aura, une dernière fois, l'occasion de s'expliquer devant les familles de ses victimes présumées.
Pas d'image
Comme toutes les visites de ministre, celle-ci s'est déroulée montre en main. Jean-Marie Bockel, secrétaire d'Etat à la Justice, a passé deux bonnes heures en banlieue lyonnaise, mercredi 22 septembre. Dans le cadre de sa mission sur la prévention de la délinquance juvénile, il a rencontré les acteurs rhodaniens.
Pas d'image
C'est dans un climat émotionnel particulièrement fort que s'est ouvert mercredi le procès d'Alexis B., l'étudiant qui avait tué Anne-Sophie C. le 22 novembre 2007 à Sathonay-Camp (69). En quatrième année de médecine à Lyon, il n'avait, semble-t-il, pas digéré la rupture avec son ex-petite amie et l'avait abattue de trois balles alors qu'elle le raccompagnait chez lui.
Pas d'image
Le procès d'une nounou meurtrière s'est ouvert lundi aux Assises du Rhône. En janvier 2008, cette assistante maternelle de 39 ans, agréée par le conseil général du Rhône, mettait fin aux pleurs d'un bébé dont elle avait la garde en le projetant au sol, le nouveau né décédait cinq jours plus tard. Le procès va durer jusqu'à mercredi.
Pas d'image
D'euthanasie, il n'en est déjà plus question au procès de Josiane Humbert qui a débuté ce mercredi. Cette habitante de Beaujeu a reconnu avoir étouffé sa mère, atteinte de sclérose en plaques avec une couverture. La cour s'interroge maintenant sur la personnalité de cette femme qui a passé sa vie a prendre soin de sa mère et a fini par l'assassiner.

Posts navigation

1 2 3 5 6 7 8 9