Grand Lyon – conseil de la métropole © Tim Douet
Ce lundi 27 juillet, se tient le deuxième Conseil Métropolitain depuis l’élection des élus au suffrage universel direct. Après une matinée consacrée aux désignations de représentants du Conseil dans le cadre de différents projets, deux dossiers ont ensuite animé les débats : ceux des délégations d’attributions du Conseil vers la commission permanente et d'une augmentation des indemnités des vice-présidents.
Encadrement des loyers, RSA jeune, mise en régie de l'eau, fin de la publicité numérique... Fraîchement installé à la tête de la métropole de Lyon, le président écologiste Bruno Bernard a dévoilé les premiers axes prioritaires de son début de mandat.
Le président écologiste de la métropole de Lyon a signifié ce jeudi son souhait d’interdire les panneaux numériques dans l’agglomération, ces écrans vidéo pour afficher de la publicité.
Si l'on connaissait le nom des vice-présidents de la métropole de Lyon, les délégations et périmètres n'étaient pas encore connus. C'est désormais le cas.
Le conseiller métropolitain Europe-Écologie Les-Verts vient d'être élu président de la métropole de Lyon par ? voix. Il succède à Gérard Collomb et David Kimelfeld a la tête de cette collectivité locale.
Virtuellement élu président de la métropole après avoir remporté neuf circonscriptions sur quatorze dimanche 28 juin, Bruno Bernard devrait officiellement prendre ses fonctions ce jeudi matin et devenir le premier président de la collectivité élu au suffrage universel direct. Il ne lui reste plus qu’une étape à franchir : être désigné par ses pairs.
Le futur président de la métropole de Lyon, élu le 2 juillet, devrait être sans aucun doute le candidat Europe Ecologie Les Verts : Bruno Bernard.
Bulletins vote élections
Si le premier tour des élections municipales et de la métropole de Lyon s'est déroulé au début de l'épidémie de COVID-19, le deuxième tour, ce dimanche 28 juin, connaîtra un contexte sanitaire bien meilleur. 
Le bijoutier de luxe Jean-Louis Maier a comparé l’arrivée des Verts et leur patron Bruno Bernard à celle d'Hitler.
Le premier sondage de l’entre-deux tours confirme la poussée des écologistes observée au premier tour des élections métropolitaines. Leur chef de file, Bruno Bernard, arriverait en tête du second tour avec 37% d’intention de vote, devant les listes d’union de François-Noël Buffet et de Gérard Collomb (32%) et celles de David Kimelfeld qui résiste bien.

Posts navigation

1 2