Une étude publiée mercredi montre que des particules de plastique seraient déversées par la neige dans les Alpes et dans l’Arctique notamment. Les chercheurs réclament des recherches urgentes pour évaluer les risques sanitaires.