Photomontages © Lyon Capitale
Alors que les alertes d’experts et de scientifiques sur l’état de la planète et de l’économie mondiale sont sur la table, à l'occasion de la Journée internationale de l'environnement, Lyon Capitale dresse un état des lieux à l’échelle de Lyon et sa région. 
Plus de 2 000 jeunes manifestent ce vendredi pour le climat à Lyon.
Après la polémique autour de l’Anneau des Sciences, le président de la métropole David Kimelfeld a choisi de lancer des Assises de la mobilité intégrées aux concertations sur le plan Climat-air-énergie territorial.
12 000 collégiens et lycéens ont manifesté à travers Lyon cet après-midi, vendredi 15 mars, pour interpeller les politiques sur la question climatique.
Comme beaucoup d’élèves dans le monde, les collégiens et lycéens lyonnais sont appelés à manifester pour apostropher les politiques sur l’urgence climatique, cet après-midi à 12h30 place Bellecour.
Photomontage © Lyon Capitale
Réchauffement climatique, épuisement des ressources, dégradation des sols, chute de la biodiversité, explosion de la démographie… Jamais dans le processus d’hominisation, ni au cours des 500 millions d’années passées du vivant, une situation d’une ampleur comparable ne s’était produite. C’est inédit. Tous les signaux sont au rouge, toutes les alarmes sonnent.
En quelques jours, la pétition en ligne lancée par quatre ONG françaises a récolté plus de 1 500 000 signatures. Un engouement sans précédent auquel les Lyonnais n’ont pas manqué de se noter présents.

Posts navigation

1 2 3