Pas d'image
Michael Llodra a apporté le premier point à la France vendredi à Lyon, en disposant de Juan Monaco 7-5 4-6 7-5 6-3. Le Français, crispé en début de rencontre, s’est appuyé sur son jeu atypique pour battre l’Argentin, impuissant. Le numéro 2 français lance idéalement la bande à Guy Forget. France 1 – Argentine 0. (Article mis à jour à 18h30)
Pas d'image
Podcast. La Coupe Davis a coûté 200 000 euros à la ville de Lyon et au Grand Lyon. L’opposition a, lundi 13 septembre lors du conseil municipal, regretté l’importance de cette subvention. Emmanuel Hamelin, conseiller municipal UMP et candidat déjà déclaré pour 2014, estime, lui, qu’au regard de l’importance de cette manifestation, les 200 000 euros sont justifiés. “Mais on aurait dû avoir le GPTL et la Coupe Davis (...) mais Lyon n’a pas tout fait pour garder son tournoi”, regrette-t-il avant de stigmatiser le recul de Lyon en terme d’événementiel. Un entretien à écouter et/ou à télécharger.
Pas d'image
Les Français, qui n’ont plus atteint la finale de la Coupe Davis depuis 2002, abordent la demie-finale qui se joue de vendredi à dimanche à Lyon, en tant que légers favoris, face à de toujours redoutables Argentins. Après avoir battus le double tenant du titre espagnol en quart de finale à Clermont Ferrand, les hommes de Forget espèrent, une nouvelle fois, bénéficier de l’avantage du terrain pour vaincre Nalbandian et ses coéquipiers.
collomb coupe davis
Pour accueillir l'Equipe de France de tennis, les collectivités doivent sortir le chéquier. Mais alors que la Région et le Département n'ont pas donné la moindre subvention, Gérard Collomb s'est refusé à verser autant que demandé. Pourtant, la bande à Forget est bien là...
Pas d'image
Ce week-end, le Palais des Sports de Gerland accueille la demi-finale de Coupe Davis entre la France et l’Argentine. La Coupe Davis et la Capitale des Gaules à jamais liées par la finale épique de 1991. L’Equipe de France, emmenée par Noah, Forget et Leconte accomplissait ce jour-là l’un des plus majestueux exploits du sport français.
Pas d'image
Le vote d'une subvention de 100.000 euros pour l'organisation à Lyon de la demi-finale de la Coupe Davis a été l'occasion pour l'opposition de regretter le départ du Grand prix de tennis de Lyon (GPTL) à Montpellier. Et les Verts ont déploré l'importance de la somme accordée.
Pas d'image
OFF - Toutes les forces en présence sont entre Rhône et Saône. Argentins et Français se croisent au Palais des Sports où il s'entraînent, et le soir au Sofitel où ils logent. Récit.
Pas d'image
Podcast. Michel Havard revient de vacances plein d’envie, “je veux que mon groupe franchisse un cap”, et aussi d’idées : “c’est une erreur d’avoir arrêté le plan métro. Nous devons le terminer si nous voulons être une grande métropole européenne.” Le leader de l’opposition à la ville de Lyon propose de prolonger la ligne B jusqu’à la Cité Internationale et de créer une ligne reliant les gares de Saint-Paul et de la Part-Dieu. Un entretien à écouter et/ou à télécharger.
collomb coupe davis
La demi-finale de la Coupe Davis de tennis face à l'Argentine se déroulera au palais des sports de Gerland, en septembre prochain. La décision vient d'être officialisée ce mercredi après-midi. Cette fois, le maire s'est impliqué seul sur ce projet. La Ville et le Grand Lyon mettraient chacun 100.000 euros sur la table. Article actualisé à 18h
Collomb mercier coups davis
Alors que la ville de Lyon semble en train de perdre son grand prix de tennis (le GPTL), Gérard Collomb aurait aimé faire un coup en accueillant en juillet prochain le quart de finale de la Coupe Davis entre la France et l'Espagne. Mais il a tenté un coup de bluff pour forcer le Département à participer au financement de l'événement.

Posts navigation

1 2