Durant cette période marquée par le confinement et le coronavirus COVID-19, les territoires se retrouvent en première ligne pour apporter des réponses économiques et sociales. Interviewé par Lyon Capitale, le président de la métropole de Lyon, David Kimelfeld aborde les éléments concrets déjà en place, mais aussi ceux à venir comme une plateforme de mise en relation entre les consommateurs et producteurs locaux. Il invite également le maire de Lyon Gérard Collomb à demander des dérogations pour la réouverture de certains marchés, aujourd'hui tous suspendus. 
Vendredi 21 février, le conseil du Sytral vote pour la résiliation du contrat Rhônexpress. Le président de la métropole de Lyon, David Kimelfeld, exulte. Après plus d'une heure de débats et de doutes, il sait qu'il aura les douze voix requises pour faire passer cette mesure sans possible retour en arrière. Lors du vote final, il lève les deux bras faisant le V de la victoire. À côté de lui, Gérard Collomb croise les bras. La mine sombre, il est KO. Son ancien dauphin, devenu dissident, vient de porter un coup à sa conception du modèle lyonnais.
Rhônexpress sur son quai de départ à la Part-Dieu © Tim Douet
Le président de la métropole de Lyon, David Kimelfeld vient de remporter une ultime victoire avant les élections. Sa proposition de mettre fin au contrat de Rhônexpress, navette à 16,30 euros entre Lyon et l'aéroport Saint-Exupéry, vient d'être acceptée par le conseil Syndical du Sytral. Ce dernier a voté la résiliation de la concession "pour motifs d'intérêt général".
David Kimelfeld et Gérard Collomb aux voeux du 4e arrondissement
David Kimelfeld n’a pas été tendre avec La République en Marche. Encore une fois. Il reproche au parti, et surtout à son candidat officiel pour la métropole de Lyon, Gérard Collomb, de prendre un virage à droite.
David Kimelfeld en meeting © Antoine Merlet 2019
À Paris, le dissident Cédric Villani est en voie d’être exclu de La République en Marche. David Kimelfeld ne redoute pas une telle sanction. Pour le président de la métropole, au vu des modalités d’investiture, “ce serait même un honneur”, précise-t-il.
David Kimelfeld © Antoine Merlet
Le président de la métropole, candidat sans étiquettes à sa propre succession, présentait ce lundi matin ses mesures sociales. Un champ d’action de la collectivité qui lui a permis de cultiver ses différences avec Gérard Collomb.
Les deux candidats dissidents de La République en Marche ont présenté, en commun, leur programme pour réduire la consommation de déchets à l’échelle métropolitaine et rendre les rues des villes plus propres.
David Kimelfeld et Gérard Collomb aux voeux du 4e arrondissement
Gérard Collomb a terminé son discours de voeux au 4e arrondissement sous quelques sifflets. “C’est scandaleux”, répétait-il à la sortie d’une cérémonie qui l’aura vu partager, une dernière fois peut-être, la scène avec David Kimelfeld.
Depuis 1989, la Métropole de Lyon (anciennement Courly et Grand Lyon) disposait d'un appartement dans le très chic 7e arrondissement de Paris. La Métropole de Lyon louait ce lieu 233 000 euros par an. Ce bail a été résilié.
Interview - Lors d'une réunion de la commission générale du Sytral sur la rupture du contrat Rhônexpress, le maire de Lyon, Gérard Collomb a une nouvelle fois plaidé pour une médiation. Le président de la métropole David Kimelfeld, qui souhaite la fin de la concession, a aujourd'hui le sentiment que certains "cherchent à gagner du temps".

Posts navigation

1 2 3 4 22 23 24