Le prédicateur Nader Abou Anas est attendu ce dimanche à Vénissieux, limite Lyon 8e, pour une conférence publique. Si ses positions radicales sur les femmes sont difficilement acceptables, "l'ordre public n'est pas (pour autant) troublé".
Rhônexpress
Jeudi, David Kimelfeld, président de la métropole de Lyon a annoncé la résiliation du contrat de concession Rhônexpress, navette qui va jusqu’à l’aéroport Saint-Exupéry. Le Sytral annonce faire examiner les conséquences.
Pas d'image
David Kimelfeld engrange de nouveaux soutiens avec l’annonce, ce jeudi, d’un partenariat avec les élus du groupe Synergies. Le nouveau mode de scrutin affaiblit leurs poids politique mais permet au président de la métropole de s’appuyer sur des élus bien ancrés sur l’une des circonscriptions les plus indécises.
Rhônexpress sur son quai de départ à la Part-Dieu © Tim Douet
A quelques mois des élections, le président de la métropole de Lyon, David Kimelfeld, s'offre un coup politique et annonce vouloir résilier le contrat de concession de Rhônexpress, navette vers l'aéroport Lyon Saint-Exupéry.
Le président de la métropole de Lyon, et candidat à sa propre succession, se rend aujourd'hui dans la capitale pour vanter l'attractivité lyonnaise.
Exclusif – Dans une interview accordée à Lyon Capitale, David Kimelfeld annonce qu’il abandonne le projet de l’Anneau des sciences et dévoile une partie des alternatives portées dans son grand projet mobilité. Depuis deux ans, le président de la métropole, candidat à sa succession en 2020, montrait de plus en plus de doutes sur la nécessité de réaliser cette autoroute urbaine censée boucler le périphérique de Lyon à l’horizon 2030/2035.
David Kimelfeld et Gérard Collomb, au conseil métropolitain, le 10 juillet 2017 © Tim Douet
Invectives publiques, groupes séparés, chantage à la paralysie des collectivités… En novembre, les camps Collomb et Kimelfeld se sont déchaînés, renvoyant un spectacle qui pourrait laisser des traces, internes comme externes. Les deux élus, rassérénés par des sondages qu’ils jugent tous deux positifs, jouent dangereusement avec la machine à perdre, sous le regard incrédule d’opposants […]
David Kimelfeld et Gérard Collomb, à la finale du Bocuse d’Or 2019 © Maxime Jegat / PhotoPQR MaxPPP
La bataille politique que se livrent David Kimelfeld et Gérard Collomb met numériquement en danger les majorités à la ville de Lyon et à la métropole. Si les deux camps assurent que les engagements de mandat seront respectés jusqu’au bout, la création ce mardi d’un groupe par les pro-Kimelfeld a renforcé le spectre d’une possible scission de la majorité municipale.
Des habitants de Tassin-la-Demi-Lune ont eu la surprise de voir la métropole de Lyon préempter leur maison dans le cadre de la construction de l'Anneau des sciences. Si David Kimelfeld a pris quelques distances avec le projet, ce dernier est bien amorcé. 
Grand Lyon – Conseil métropolitain © Tim Douet
Critiqué par sa 2e vice-présidente, David Kimelfeld, qui a retiré la plupart des délégations de Fouziya Bouzerda, lui a proposé de démissionner. 

Posts navigation

1 2 3 4 5 6 7 24 25 26