Denis Robert, lors d’une conférence à Lyon – mars 2018 © Tim Douet
De la Vologne à l’affaire de la multinationale Clearstream, Denis Robert n’a cessé de dénoncer les dérives de la presse. Confronté aux pouvoirs politiques et économiques, il a gardé une haute vision du journalisme, une profession qui “ne peut pas se contenter de passer les plats”. Entretien.