Selon une étude commandée par le service d'autopartage Drivy, 32 % des Lyonnais seraient prêts à abandonner leur voiture, avec de gros "si" et "mais". Même si de tels sondages ont toujours leurs limites, quelques questions soulevées ne manquent pas d'intérêt.