À travers deux tweets, le président de la métropole prend la défense de Greta Thunberg et se dit admiratif des jeunes qui se mobilisent pour le climat. Mais pour être totalement audible sur ces questions, il doit encore prendre une décision forte et symbolique.