Passi Martial
Le maire de Givors, qui a manqué une place au palais du Luxembourg à 5 voix près, dépose un recours devant le Conseil constitutionnel. Il dénonce des irrégularités lors du scrutin.
Pierre Rousselot home
Suite aux élections sénatoriales du 28 septembre, le président des Jeunes UDI du Rhône, Pierre Rousselot nous a envoyé la tribune libre ci-dessous.
collomb
Invité au Talk Orange/Le Figaro, le maire de Lyon a imputé la perte par la gauche d’un 3e siège de sénateur dans le Rhône aux résultats de l’UDI. “Michel Mercier a fait un score très inférieur à ce qu’on pensait. C’est l’UMP qui en a profité”, a-t-il expliqué. Martial Passi (PCF) avait raté de 5 voix son élection.
Pas d'image
Gérard Collomb s’est fait remarquer dimanche, lors de la soirée électorale à la préfecture. Le maire de Lyon s’est emporté contre le président du bureau de vote, Benoît de Charry, qui est aussi le premier vice-président du TGI de Lyon. Un témoin rapporte une attitude “injurieuse” du maire de Lyon à l’encontre du magistrat. Ce dernier nous confie ne pas s’être senti “insulté”, mais évoque une attitude peu “conciliante”.
Philippe Marini
Le sénateur-maire UMP de Compiègne, Philippe Marini, était l’invité de Sud Radio ce matin. Il est candidat à la présidence du Sénat, face à Jean-Pierre Raffarin, soutenu par Nicolas Sarkozy, et Gérard Larcher.
Raymonde Poncet EELV
Malgré une vague bleue qui avait fait basculer de nombreuses communes à droite lors des municipales de mars dernier, la gauche aurait pu faire aussi bien qu’en 2004 et envoyer trois sénateurs au palais du Luxembourg. Mais, dimanche, ses divisions ont offert un siège à l’UMP.
MERCIER
Le recours que pourraient déposer les communistes, qui espèrent récupérer un siège de sénateur à l’UMP, pourrait aussi faire les affaires de Michel Mercier. Si une action en justice est engagée, le sénateur UDI obtiendra un délai pour se conformer au non-cumul des mandats et pourrait ainsi rester au conseil général jusqu’à la création de la métropole, le 1er janvier 2015.
Samia Ghali
Interview – Dans les Bouches-du-Rhône, Samia Ghali est la seule socialiste à avoir été réélue ce dimanche au Sénat. Elle accuse la politique du Gouvernement, le clientélisme du président du conseil général et s’inquiète du vote des grands électeurs désormais favorables au FN.
Pas d'image
Le Front national n’a pas enlevé de siège de sénateur dans le Rhône, où il est arrivé derrière l’UMP, le PS, l’UDI et le Front de gauche. Pour autant, les résultats n’ont pas déçu son chef de file, Christophe Boudot, qui souligne que sa liste a rallié 163 voix, contre 23 en 2004. Le potentiel du FN est estimé à 55 voix.
Pas d'image
Les Verts regrettent que la droite ait gagné un siège, mais s’inquiètent du bon score du Front national lors de ce scrutin dans le Rhône.

Posts navigation

1 2 3 4