Pas d'image
L’histoire de la chaîne de la TNT Numéro 23, de sa sélection par le CSA sous le nom de TVous la Télédiversité à sa revente à Alain Weill. En trois L : léchage, lâchage, lynchage.
323fleur_pellerin_photo
Il y a quelques jours, Fleur Pellerin, ministre de la Culture et de la Communication, avait allègrement surfé sur la vague anti-Mathieu Gallet et demandé publiquement des comptes au p-dg de Radio France, élu à l’unanimité par le CSA. Elle hausse à nouveau le ton aujourd’hui, suite à la révélation des frais de taxi de la patronne de l’INA et promet même “un code de bonne conduite pour les dirigeants des établissements publics”. Mais se souvient-on que, lors de sa nomination au poste de secrétaire d’État au commerce extérieur, Fleur Pellerin avait fait un énorme caprice pour son bureau ?
323fleur_pellerin_photo
L’information était passée totalement inaperçue. Elle n’en est pas moins avérée. Fleur Pellerin, ministre de la Culture, vient de nommer (arrêté du 13 février 2015) Pascal Houzelot au grade de chevalier de l’ordre des Arts et Lettres. Motif : “président-fondateur d’une chaîne de télévision”.
Hôtel-Dieu Collomb montage
“Circulez il n’y a rien à voir, rien à négocier, rien à dire ni surtout à redire ! Ainsi va notre belle ville de Lyon. On ne pourrait que se réjouir de ce que tout aille bien si tel était vraiment le cas.”
Pas d'image
Engluée dans la crise de Radio France, la ministre de la Culture, Fleur Pellerin, était tout de même à Lyon pour lancer les travaux du Grand Hôtel-Dieu. Une aubaine pour Gérard Collomb, qui lance l’un de ses projets majeurs en grande pompe.

Posts navigation

1 2