Du candidat à la mairie de Lyon à ses cousins de droite en passant par les maires et les députés, tour des élus et des membres de la société civile qui ont affiché leur soutien à Gérard Collomb pour l’élection à la présidence de la métropole.
Alors que le Sytral organise sa cérémonie des voeux 2020 ce vendredi 24 janvier, la question du coût très élevé de cet événement, 150 euros par personne, a été soulevée.
Le Sytral a fait imprimer 800 petits carnets rouges pour un montant supérieur à 30 000 euros. Ils portent tous une citation de la présidente du Sytral Fouziya Bouzerda.
Rhônexpress
Jeudi, David Kimelfeld, président de la métropole de Lyon a annoncé la résiliation du contrat de concession Rhônexpress, navette qui va jusqu’à l’aéroport Saint-Exupéry. Le Sytral annonce faire examiner les conséquences.
Rhônexpress sur son quai de départ à la Part-Dieu © Tim Douet
A quelques mois des élections, le président de la métropole de Lyon, David Kimelfeld, s'offre un coup politique et annonce vouloir résilier le contrat de concession de Rhônexpress, navette vers l'aéroport Lyon Saint-Exupéry.
L’actuel maire de Lyon, Gérard Collomb, est candidat à la Métropole de Lyon en 2020. Mais qui sera son candidat, ou sa candidate, à la mairie de Lyon ? Peut-être Fouziya Bouzerda, l’élue Modem.
David Kimelfeld et Gérard Collomb, à la finale du Bocuse d’Or 2019 © Maxime Jegat / PhotoPQR MaxPPP
La bataille politique que se livrent David Kimelfeld et Gérard Collomb met numériquement en danger les majorités à la ville de Lyon et à la métropole. Si les deux camps assurent que les engagements de mandat seront respectés jusqu’au bout, la création ce mardi d’un groupe par les pro-Kimelfeld a renforcé le spectre d’une possible scission de la majorité municipale.
Grand Lyon – Conseil métropolitain © Tim Douet
Critiqué par sa 2e vice-présidente, David Kimelfeld, qui a retiré la plupart des délégations de Fouziya Bouzerda, lui a proposé de démissionner. 
Rhônexpress sur son quai de départ à la Part-Dieu © Tim Douet
Ce vendredi, la métropole de Lyon et le Sytral ont annoncé la renégociation du contrat Rhônexpress. Le président David Kimelfeld se dit aujourd'hui prêt à "ne rien exclure" y compris jusqu'à "dénoncer le contrat" de la navette entre Lyon et l'aéroport Saint-Exupéry.

Posts navigation

1 2