Placé en garde à vue à Lyon en octobre dans le cadre d'une enquête, entre autres, “pour association de malfaiteurs”, François Thierry, l'ancien chef de l’Office central pour la répression du trafic illicite des stupéfiants (OCRTIS) a été convoqué au tribunal de Lyon ce jeudi en vue d'une possible mise en examen.