Pas d'image
L'édition 2015 de la Gay Pride a établi un nouveau record à Lyon. Ils étaient au moins 15 000 à défiler en Presqu'île. Découvrez notre reportage vidéo
Pas d'image
La Gay Pride fête sa 20e édition à Lyon ce samedi 20 juin. La Marche des fiertés lesbiennes, gaies, bi et trans débutera à partir de 14 heures place Bellecour, pour une édition qui s'annonce sans précédent.
Pas d'image
La 20e édition de la "Marche des fiertés lesbiennes, gays, bi et trans" se tient à Lyon ce samedi à partir de 14h. Le cortège défile en Presqu'île et des perturbations sont donc à prévoir sur les routes et sur les lignes de bus du réseau TCL.
Edwige Marty
Samedi 20 juin à 14h se tiendra la 20e édition de la “marche des fiertés lesbiennes, gaies, bi et trans”, la gay pride de Lyon. Sa présidente, Edwige Marty, en profite pour rappeler que François Hollande n’a pas encore tenu toutes les promesses faites en 2012, et que la loi sur la famille est toujours attendue.
Pas d'image
A l’occasion de la journée de lutte contre l’homophobie et la transphobie et de la sortie du rapport annuel de SOS Homophobie, plusieurs associations se rassemblent aujourd’hui 17 mai place Sathonay à Lyon pour sensibiliser les passants. David Souvestre, membre de la Lesbian & Gay Pride de Lyon, a répondu aux questions de Lyon Capitale.
Pas d'image
La prochaine marche de la Lesbian and Gay Pride lyonnaise prévue le 14 juin provoque des remous. Certaines associations auparavant proches de la LGP ont décidé de se désolidariser. La cause ? Le mot d’ordre : "Droits des trans, PMA, IVG, GPA, prostitution. Nos corps, nos choix".
Gollnisch Boudot
Les subventions “à coups de dizaines de milliers d’euros de la Ville et de la Région” au bénéfice de la Gay Pride de Lyon ne passent pas pour Bruno Gollnisch, conseiller régional et vice-président du Front national.
Pas d'image
Samedi 15 juin, aura lieu la 18e Marche des fiertés lesbiennes, gaies, bi et trans à Lyon. Une occasion pour le mouvement de se mobiliser en faveur de la PMA, la procréation médicalement assistée, et de rappeler les promesses de campagne du chef de l'Etat.
gay pride
Farida Boudaoud, Jean-Louis Touraine, Pierre-Alain Muet et Najat Vallaud-Balkacem sont des fidèles de l'événement et marcheront samedi. Gérard Collomb pourrait "y faire un tour". D'autres, comme Etienne Tête, trouvent la manifestation trop "officielle", plus vraiment revendicative. Gilles Buna regrette sa trop grande proximité avec le PS. Et les élus de droite critiquent. Article modifié à 15h40
St Jean
EXCLUSIF - Le kiss-in prévu le samedi 7 mai face à la Grande Mosquée de Lyon est annulé. Selon des sources concordantes, confirmées par les services préfectoraux, cet appel "au baiser contre l'homophobie" aurait en réalité été instrumentalisé par des personnes "proches de l’extrême-droite".

Posts navigation

1 2 3 4